AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Une enquête qui prend des proportions complexes - PENNY & JANE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

WELCOME TO DETROIT
Jane J. Wellington

AGE : 26
NOMBRE DE CONTACTS : 4616
ANNIVERSAIRE : 13/10/1992
EN VILLE DEPUIS LE : 09/03/2012
AVATAR : Jennifer Carpenter




MessageSujet: Une enquête qui prend des proportions complexes - PENNY & JANE Lun 19 Nov 2012 - 17:19

Jane Julia Wellington avait la tête pleine depuis un temps. Déjà qu'au boulot, le taux de meurtre et de disparition restait à plus de 50% élevé qu'à la normale. Un ou des tueurs en série rodait à Detroit, c'était plus qu'évident pour l'équipe criminelle de la ville. Le FBI se joignait justement à l'enquête pour mettre une touche plus importante à cette enquête qui devenait de plus en plus complexe à vivre pour le département de police de Detroit. Enfin, cette vague de meurtre n'était pas le plus gros soucis qu'elle avait en ce moment. En réalité, la jolie lesbienne vulgaire était en couple et désormais fiancée à Leslee Madison qu'elle aimait plus que tout. La rouquine avait récemment apprise qu'elle était atteinte d'un cancer du cerveau - ce qui était très ravageur - Elle n'avait aucune idée si elle allait survivre à cette maladie, ce qui expliqua qu'elle lui avait demandé sa vie avant que l'imprevisible arrive. JJ était au courant que le mariage homosexuel n'était pas accepté à Detroit, alors elle organiserait une cérémonie avec ses amis et familles ici et iraient officialiser leur union ensuite à Vegas.

Enfin, aujourd'hui, le lieutenant Wellington devait aller au boulot. Elle enfila une chemise à carreau et attacha ses cheveux en queue de cheval. Elle se rendit au gratte-ciel du département de police de la ville et monta à son étage. Arrivée, elle s'occupa des quelques papiers jusqu'à ce qu'on l'avertie de la venue du FBI dans l'enquête et d'un nouveau meurtre près d'un petit restaurant nommé le cocktail. Jane allait parler aux responsables avant d'aller là-bas pour enquêter. C'est à ce moment que Penny débarqua, elle arriva dans son bureau et JJ sourit. Elle l'a connaissait un peu, ayant eu à travailler avec elle. La jeune blonde était nouvelle dans le domaine, donc un peu d'aide était toujours appréciée et Jane aimait bien faire ça, elle avait une personnalité flamboyante. JJ sourit en la voyant. « La vache, Penny ! Salut ! » Elle sourit de pleine dent et lui fit signe d'avancer. « Tire toi une buche ! » Elle sourit.





VotezϞϞϞ
Mémé approuve !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-laundry.forum-canada.net


avatar

WELCOME TO DETROIT
Penny S. Ribbs

AGE : 24
NOMBRE DE CONTACTS : 546
ANNIVERSAIRE : 01/01/1994
EN VILLE DEPUIS LE : 18/11/2012
AVATAR : Amanda Seyfried




MessageSujet: Re: Une enquête qui prend des proportions complexes - PENNY & JANE Lun 19 Nov 2012 - 19:16



UNE ENQUÊTE QUI PREND DES PROPORTIONS COMPLEXES. feat Jane J. Wellington

Clap. Clap. Ton. Clap. Clap. Ton. Ce n’était que le mouvement répétitif de la recharge de balles entrant et sortant de l’arme qu’elle tenait en main. Un bruit métallique qui la berçait comme une chanson enfantine. Son petit pêché à elle : sa fascination pour les armes. Elle ne savait pas bien d’où ça venait et la jolie blonde s’en moquait finalement.

Clap. Clap. Ton. Clap. Clap. Tonzz … Penny releva les yeux lorsque la main sèche de son supérieur actuel vint la stopper dans sa tâche. « Arrêtes-moi ça tu veux ! Je vais "claper" dans ta tête si tu continues, c’est clair ?! » Ce n’était pas vraiment une menace tout au plus un avertissement et elle le savait mais son geste automatique et passif en énervait certains. Sourire moqueur sur le visage, elle répondit évasivement : « Limpide … » avant de se reconcentrer sur son arme qu’elle rangea finalement, rêvant fugacement de l’enfoncer dans les yeux chafouins et insipide de son professeur. Il était sur les nerfs, elle l’était aussi. Pour tout dire, une pile électrique à pleine puissance n’aurait pu être plus électrisée que les locaux attribués au FBI aujourd’hui. Une rafale de vent nommée « le polymorphe » fâcheux surnom attribué par les collègues de Penny à ce tueur qui semblait sévir en ville. Certains lançaient même qu’il n’était pas seul et qu’il faudrait un pluriel au terme mais rien n’était avéré. C’était la cohue et une équipe de terrain venait d’être directement dépêchée à l’endroit d’un nouveau meurtre. Rien qu’à cette pensée, la jeune femme frissonna. Les camés, les drogués, les alcooliques, les prostitués, les travestis, les accidents … tout cela ne la gênait pas, elle préférait se moquer de la société qui rendait les gens si peu attachés à leur existence mais le meurtre, l’assassinat de sang-froid, sans mobile apparent, sans que ce soit crime crapuleux ou passionnel, elle ne pouvait tout simplement pas. Les souvenirs douloureux remontaient à chaque fois et seule son arme pouvait alors canaliser sa colère et sa peine. Curieusement calme aujourd’hui, elle penserait à remercier les femmes de nouvelles-Guinées pour leurs feuilles de Pava qui avaient ces vertus apaisantes et qu’elle avait ingéré plus tôt en prévision de tout cela. Maintenant aussi zen que le moine tibétain bien qu’habillée plus sobrement, Ribbs suivit son chef jusqu’au secteur qu’occupé la criminelle. Selon lui, la collaboration était indispensable. Parfait, elle n’était pas s’en connaître quelques personnes là-bas et ça la soulagerait cinq petites minutes de revoir des visages connus.

« Jane Welllington, lieutenant. » Juste ce qu’il lui fallait. Franc sourire plaqué sur le visage, Penny passa la porte sans frapper et déboula dans le bureau du flic. Théâtrale, elle s’arrêta au centre la pièce après avoir entendu parlé et tenta son premier trait plus ou moins humoristique de la journée. « Je t’en prie … Je savais bien que cette chemise plus les donuts en trop de ce matin ne serait pas pour jouer en ma faveur mais tout de même, j’n’ai pas encore l’air d’une vache dis-moi ?! » Tirant à elle l’une des chaises qui entouraient le bureau de Jane, elle s’assit et enchaîna : « Tu es sur l’affaire, je présume. Ils en disent quoi de ton côté ? »

code par (c) eylika.




Up where we belong
Who knows what tomorrow brings. All I know, is the way I feel. When it's real, I keep my pray alive.•°¤ Mags | vava ©️ Made by M.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
Jane J. Wellington

AGE : 26
NOMBRE DE CONTACTS : 4616
ANNIVERSAIRE : 13/10/1992
EN VILLE DEPUIS LE : 09/03/2012
AVATAR : Jennifer Carpenter




MessageSujet: Re: Une enquête qui prend des proportions complexes - PENNY & JANE Ven 23 Nov 2012 - 18:08

Depuis qu'elle était gamine, Jane avait un langage de charnier. Elle adorait utiliser un tas de gros mots sans vraiment s'en rendre compte, ce qui faisait en quelque sorte son charme. En tant que lieutenante de police, JJ se devait d'avoir un comportement un peu plus professionnel, ainsi lorsqu'elle était sur les lieux d'une enquête, la brunette tentait du mieux qu'elle pouvait de se contenir et de parler de la façon la plus respectable possible - bien que ce n'était pas toujours une partie de plaisir pour elle - Enfin, en voyant sa collègue débarquer dans son bureau, la lesbienne lui lança un gros mot, bien surprise de la voir arriver, mais sans arrière pensée. Jane n'était pas une femme méchante - loin de là même - elle était tout ce qu'il y a de plus amusante, mais lorsqu'on ne l'a connaissait pas, il ne fallait pas la prendre trop sur chaque mot. La petite réplique qui suivit sa réaction de la part de Penny annonça un sourire chez les jeune Wellington qui adorait le tempérament de sa collègue. Elle avait eu la chance de travailler précédemment avec elle et d'apprendre qu'elle était de la partie pour continuer l'enquête sur cette vague de meurtre à Detroit était une bonne chose. JJ sourit aussitôt et ajouta. « Si je t'aurais traitée de vache, j'aurais développé ! » Elle lui fit un clin d'oeil amusé. La femme gribouilla sur la feuille d'un rapport qu'elle devait signer et déposa la feuille sur le coin de son bureau. Elle était maintenant disponible pour reprendre l'enquête avec elle. Penny lui demanda si elle travaillait sur ça. « Ouais, je viens de mettre de côté l'enquête du suicide de Charlie Braxton, selon le légiste, elle aurait bel et bien été droguée et selon son rapport, il s'agit d'une drogue hallucinatoire, ce qui lui avait permis de sauter du toit bien qu'elle ne le souhaite pas réellement. » Dit Wellington d'un regard un peu lourd. « Disons que cette enquête reste très importante pour le département et plus que les jours avancent, plus qu'on découvre des disparitions et des cadavres supplémentaires, c'est de la foutu shiote tout ça ! » Au moment où elle dit cela, un homme arriva dans son bureau. « Lieutenant Wellington, une femme vient d'appeler, une jeune femme a été retrouvé assassiné dans une ruelle. »





VotezϞϞϞ
Mémé approuve !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-laundry.forum-canada.net


avatar

WELCOME TO DETROIT
Penny S. Ribbs

AGE : 24
NOMBRE DE CONTACTS : 546
ANNIVERSAIRE : 01/01/1994
EN VILLE DEPUIS LE : 18/11/2012
AVATAR : Amanda Seyfried




MessageSujet: Re: Une enquête qui prend des proportions complexes - PENNY & JANE Dim 25 Nov 2012 - 6:40



UNE ENQUÊTE QUI PREND DES PROPORTIONS COMPLEXES. feat Jane J. Wellington

Aucune des deux n’avait la langue en poche. Peu de politesse superflue pour une meilleure efficacité. Les deux femmes évoluaient dans un monde qu’on aurait facilement pu qualifier de masculin et pour survivre dans un tel environnement, sûrement fallait-il savoir s’imposer. Une chance pour elle deux, deux fortes personnalités les aidaient à se faire respecter. Et oui, le monde pouvait encore être machiste et ne jurer que par les atouts masculins. Voilà que Jane et Penny changeait la donne. On pouvait même dire que chacune dans leur domaine, elles pouvaient être les meilleures. C’était avéré pour Jane qui était un lieutenant de police accompli. Pour Penny, les choses étaient moins sûres et seule l’insigne belle et brillante qu’elle aurait dans quelques mois pourrait l’amener à un nouveau statut dans l’esprit de ses collègues masculins qui ne cessaient de faire valoir leur différence flagrante de sexe, comme si ce n’était déjà pas assez difficile de travailler avec des hommes imbus, il fallait qu’ils lui rappelle constamment qu’elle, elle était une femme. Ribbs semblait alors avoir trouvé en Jane un certain soutien ainsi qu’un modèle. Jane s’était imposée là où d’autres avaient reculé. Elle s’était même doublement imposée. Imposée également avec son orientation sexuelle qui était loin de faire l’unanimité dans l’Etat. Penny n’avait pas tant que cela entendu parler de l’amie de Wellington et ne l’avait même jamais rencontrée mais il semblait certain pour tous ceux qui connaissaient les deux femmes, que celles-ci passeraient leur vie ensemble. Fallait-il s’attendre à un mariage expédié dans un autre Etat où les esprits n’étaient pas si fermés ? Sans doute. Ce serait un évènement pour lequel Penny se ferait un joie d’aller voir le maire de la ville et de lui jeter un : « Dans les dents !», agrémenté d’un relèvement du doigt du milieu.

L’heure était cependant à tout autre chose que la préparation d’un mariage ou d’une pensée joyeuse. Les meurtres pleuvaient sur la ville et l’existence d’un tueur en série était un fait avéré. Grimaçante à l’entente des propos de JJ, Ribbs retint une grossièreté assortie au contexte. Évincée sur centre de la pièce par un homme qui arriva précipitamment, Penny eut presque envie de hurler à l’entente d’un nouveau meurtre. L’assassin s’était mis au fourneau et en produisait comme des petits pains ! Ça allait finir dans la banalité tout cela et jamais un meurtre ne devait devenir banal ! « Et la grosse merde ! Si c’est encore une gamine sans histoire, je promets de retrouver ce salopard et de lui arracher les doigts un par un ! » Énervement, contrôle certain pour ne pas tout casser alentours, Penny était au bord de la crise de nerfs. « Je reviens, je vais voir ce qu’ils en disent dans nos bureaux. » Elle s’absenta quelques instants, le temps de passer un coup de fil à son supérieur et de recevoir les ordres. Finalement, elle pourrait rester avec la police. Une collaboration serait même profitable et pour son avancement, elle avait été désigné pour faire intermédiaire entre FBI et police. Cela devait bien les arranger qu’elle connaisse déjà Jane ! « Collaboration totale entre les services d’après les hauts gradés. Ça t’dérange pas de supporter une blonde remontée à bloc le temps de l’enquête j’espère ? » Dit-elle en entrant de nouveau dans le bureau de Jane.

code par (c) eylika.




Up where we belong
Who knows what tomorrow brings. All I know, is the way I feel. When it's real, I keep my pray alive.•°¤ Mags | vava ©️ Made by M.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
Jane J. Wellington

AGE : 26
NOMBRE DE CONTACTS : 4616
ANNIVERSAIRE : 13/10/1992
EN VILLE DEPUIS LE : 09/03/2012
AVATAR : Jennifer Carpenter




MessageSujet: Re: Une enquête qui prend des proportions complexes - PENNY & JANE Sam 1 Déc 2012 - 20:17

Jane J. Wellington avait continué à expliquer brièvement la situation à sa nouvelle collègue. Lorsque le FBI s'ajoutait à la criminelle de Detroit, on pouvait croire à un cas plutôt complexe et lourd. Un tueur en série était quelque chose de gros, sachant que le taux de crime à Detroit était très élevé contrairement aux autres villes des États-Unis, Jane ne pouvait que soupirer face à ce taux encore plus en hausse depuis quelques mois. Elle n'arrivait pas à croire qu'un nombre de meurtre sans motif valable augmentait si rapidement. Wellington tentait de tout gérer, mais ce n'était pas toujours une partie de plaisir. Elle était lieutenante, mais ne pouvait pas tout faire. Lorsqu'on vint l'informer d'un nouveau cadavre retrouvé sur Woodward Avenue - son quartier - la brune soupira. « Fucking Shit... il faut se rendre là-bas. C'est à quoi, deux pas de chez nous le Cocktail ! » Dit-elle voyant bien qu'elle pouvait connaître la victime et encore plus vivre près de ce satané tueur en série. Elle ne comprenait pas ce qui poussait les gens à agir ainsi, surtout à suivre une course en série. Penny lui demanda si elle pouvait s'absenter quelques minutes .« Bien sur, je vais préparer mon équipe et passer cet appel ! » Dit-elle. Jane sortit de son bureau et avisa son personnel. « Un autre meurtre a été commis sur Woodward Avenue, une jeune serveuse a été retrouvée poignardée à la sortie de son boulot, dans la ruelle derrière le Cocktail où elle travaillait. Je veux une équipe sur le champs là-bas dans les prochaines minutes ! » Wellington recula et retourna dans son bureau où elle attrapa sa veste. Penny revint finalement, laissant un petit sourire sortir du visage de la policière. « Perfect ! Alors, on va aller sur les lieux, tu embarques avec moi ? J'espère que ce meurtre n'aura pas été inutile et qu'il nous menera sur la piste de cet enfant de chienne ! pour qu'il pourrisse derrière les barreaux. »






VotezϞϞϞ
Mémé approuve !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-laundry.forum-canada.net


avatar

WELCOME TO DETROIT
Penny S. Ribbs

AGE : 24
NOMBRE DE CONTACTS : 546
ANNIVERSAIRE : 01/01/1994
EN VILLE DEPUIS LE : 18/11/2012
AVATAR : Amanda Seyfried




MessageSujet: Re: Une enquête qui prend des proportions complexes - PENNY & JANE Dim 30 Déc 2012 - 10:06



UNE ENQUÊTE QUI PREND DES PROPORTIONS COMPLEXES. feat Jane J. Wellington

Ces putains de malades et de psychopathes auraient sa peau. Elle débutait tout juste dans le métier et elle avait déjà la sensation que ça lui dévorait une partie de sa vie ou de son âme. C’était tellement dégueulasse, tellement infecte et peu logique. Comment pouvait-on vouloir tuer des personnes qui n’avaient rien demandées et surtout rien fait pour mériter ça. Ce n’était pas des délinquants, des criminels … des personnes sans histoire pour la plupart. Penny avait des envies de meurtres dans ces moments-là. Cela lui rappelait tellement ce qui était arrivé à ses parents. Des gens sans histoire eux aussi. Des personnes parfaites pour elle, des personnes qu’elle n’aurait pas dû voir mourir ainsi qui n’auraient pas dû mourir ainsi. Dans ces moments-là, quand elle y pensait, elle devenait facilement haineuse et la jolie blonde se sentait capable de courser un salopard sur des miles, de déraciner un arbre et plus encore s’il le fallait. L’adrénaline de la haine. La jeune femme vivait un peu avec ça, c’était sans doute ce qui la motivait le matin. Sans cela, elle ne savais pas où elle serait et quelle serait sa vie. Elle n’était même pas sûre de pouvoir vivre sans elle. C’était devenu sa meilleure amie, une compagne de tous les instants. Une haine propice à des débordements et qu’elle canalisait pourtant. Une haine qui lui servait à devenir meilleure, c’était ce dont elle se persuadait chaque jour nouveau.

Revenue dans le bureau du flic, Penny ne put même pas décrocher un sourire, c’était encore un jour funèbre pour les services de l’ordre. « Ouai, à une voiture on ira plus vite. » Le jeune agent ferma son veston et resserra son écharpe, une entreprise inutile mais qui obligeait ses mains à rester occuper. Valait mieux ça que de jouer avec le cran de sécurité de son arme, chose qu’elle ne manquerait pas de faire machinalement, sans même s’en rendre compte … jusqu’à ce qu’un malheur arrive. Il aurait été bien bête de se foutre en l’air en plein milieu d’une enquête surtout que la jeune femme espérait que ce coup-ci l’assassin ait laissé une trace même infime de son passage leur permettant de flairer une nouvelle piste. « On a des éléments sur la victime ? » Victime, terme qui éloignait l’enquêteur de l’affaire et lui laissait une marge sur l’emprise qu’un tel évènement pouvait avoir sur lui. Un moyen de rester en dehors et de ne pas lancer une vendetta, ce que Penny se retenait de faire à chaque instant. « Le légiste est déjà sur place ? » Question utile, question qui lui permettrait de savoir si en arrivant, simplement, ils pourraient déjà glaner des infos utiles et essentielles à l’enquête.

code par (c) eylika.




Up where we belong
Who knows what tomorrow brings. All I know, is the way I feel. When it's real, I keep my pray alive.•°¤ Mags | vava ©️ Made by M.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
Jane J. Wellington

AGE : 26
NOMBRE DE CONTACTS : 4616
ANNIVERSAIRE : 13/10/1992
EN VILLE DEPUIS LE : 09/03/2012
AVATAR : Jennifer Carpenter




MessageSujet: Re: Une enquête qui prend des proportions complexes - PENNY & JANE Dim 6 Jan 2013 - 19:19

Jane Julia Wellington passa aux choses sérieuses. Elle s’occupa d’alerter son département pour ainsi obtenir le plus de renseignement possible avant d’aller jusqu’au Cocktail, petit restaurant de Woodward Avenue. La belle lieutenante ne s’attendait certainement pas à retrouver un autre cadavre sous ses bras aussi rapidement. Déjà, le « suicide » de Charlie Braxton n’avait pas été classé. JJ était certaine qu’il s’agissait encore de ce ou ces meurtriers. Comment pouvait-on être aussi cinglé. Elle n’aurait jamais la question. Après son brève entretient avec son équipe, ceux-ci quittèrent aussitôt le département vers le lieu du crime. Quant à Jane, elle retourna chercher sa veste au bureau et attendit le retour de Penny qui demande quelques explications. « Selon mes sources, il s’agit d’une jeune femme adolescente ou fin adolescence. Une brune qui avait terminé son chiffre au restaurant dans la soirée d’hier ! » Dit-elle brièvement. La lieutenante avait tout en main. Elle lui sourit rapidement et marcha aussitôt vers la sortie. Arrivée à sa voiture, elle déverrouilla les portes à l’aide de son démarreur à distance et entra dans la camionnette sombre. Wellington sortit du station sous-terrain jusqu’au lieu du crime. Sur le chemin, Penny lui posa une question. « Hum, elle a été contactée en premier, elle risque d’être sur place avant nous ! » dit la belle en roulant. Quelques minutes plus tard, après quelques embouteillages, elle atteint finalement le Cocktail. Jane se stationna à quelques mètres, sachant que la rue était bloquée. Elle sortit et marcha jusqu’au filet danger. Jane sortit son insigne et passa sous le ruban, amenant la jeune femme avec elle. « Selon ce qu’on m’a dit, elle serait dans la ruelle à l’arrière ! » Elle arriva finalement, la scène était maccabre, plein de sang et une pauvre femme étendue sur le sol. « C’est horrible, putain de merde, cet enfoiré va le payer lorsque je retracerais son gros cul ! »





VotezϞϞϞ
Mémé approuve !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-laundry.forum-canada.net


avatar

WELCOME TO DETROIT
Penny S. Ribbs

AGE : 24
NOMBRE DE CONTACTS : 546
ANNIVERSAIRE : 01/01/1994
EN VILLE DEPUIS LE : 18/11/2012
AVATAR : Amanda Seyfried




MessageSujet: Re: Une enquête qui prend des proportions complexes - PENNY & JANE Mer 9 Jan 2013 - 11:10



UNE ENQUÊTE QUI PREND DES PROPORTIONS COMPLEXES. feat Jane J. Wellington

Cet assassin allait en voir de toutes les couleurs ? C’était peu dire. Avec Jane et Penny sur l’affaire, il valait mieux pour lui qu’il se range à une petite vie tranquille voire même disparaisse de la surface de la Terre. La jeune femme pensait à ça alors que la voiture roulait vers le lieu du crime. Elle savait qu’elle allait avoir en horreur ce qui se présenterait à elle mais ça faisait partie du métier. Une adolescence, tout juste adulte … quel courage il fallait à ce meurtrier pour s’en prendre à une telle personne. A coup sûr c’était un malade qui se sentait mal dans sa peau et qui n’avait pas eu l’attention maternel qu’il méritait peut-être même qu’il était marié, deux enfants. Le schéma le plus horrible. Se dire qu’une famille vivait avec un psychopathe qu’ils ne voyaient que sous un bon jour, comme s’il était tout à chacun. Une chose était sûre, Penny tout comme JJ ferait tout pour que ce monstre ne s’en sorte pas indemne !

Elles étaient arrivées sur les lieux. On s’activait déjà et les banderoles jaunes annotées, polices et fbi encadrées le secteur. Elles passèrent la limite, montrant leurs insignes. Comme d’ordinaire, la lumière et le bruit des sirènes avaient alertés les vautours qui se pressaient contre la fine banderole. Ces gens-là avaient réellement un problème … on aurait dit des vampires qui se nourrissaient du malheur des autres, c’était horrible. Le malheur des autres … « Elle avait de la famille ? » Il valait mieux s’en assurer et auquel cas, les prévenir … une part du travail encore plus terrible que de se retrouver face à la mort. Penny tira une grimace en entendant les paroles de JJ, proche du rictus, sa vulgarité était bien appropriée dans ce genre de situation et elle en aurait bien rajouté une couche si elles n’avaient pas eu toutes deux des choses à faire. « Pauvre fille … je vais voir du côté des passants si quelqu’un a vu ou entendu quelque chose. Comme les commerçants à côté. » La blonde s’apprêtait à partir quand une idée lui vint qu’elle préféra s’assurer de suite auprès de sa collègue. « Est-ce qu’on sait s’il y a des caméras dans le coin, dans la rue, le Cocktail, ou même la bouche de métro tout près ? »

code par (c) eylika.




Up where we belong
Who knows what tomorrow brings. All I know, is the way I feel. When it's real, I keep my pray alive.•°¤ Mags | vava ©️ Made by M.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
Jane J. Wellington

AGE : 26
NOMBRE DE CONTACTS : 4616
ANNIVERSAIRE : 13/10/1992
EN VILLE DEPUIS LE : 09/03/2012
AVATAR : Jennifer Carpenter




MessageSujet: Re: Une enquête qui prend des proportions complexes - PENNY & JANE Lun 14 Jan 2013 - 17:31

Jane J. Wellington était ravie d’avoir rencontré Penny. Elle était des plus conviviales et s’entendait parfaitement avec sa forte personnalité. Le langage qu’elle adorait utiliser semblait si simple à dissimuler lorsqu’elle était en face d’elle. Sans doute qu’avec une collègue comme ça, Jane pourrait s’amuser un peu plus parmi le dur boulot qu’elle possédait. On pourrait même croire qu’elles deviendraient amies, enfin, en ce moment, ce n’était certainement pas la chose à penser, vu qu’elles étaient sur le lieu d’un crime. En s’approchant de la victime, le nom d’Anderson lui sauta aux yeux. Elle se souvenait d’avoir connu sa mère. Elle avait sans doute déjà vu cette jeune étudiante, c’était à mourir de tristesse cette putain. « Putain, je sais qui elle est. Je connais bien sa mère… » Dit-elle. En étant native de Detroit, Wellington avait beaucoup de connaissance au sein de la population – bien que la ville était réellement très grande – elle passa une main sur sa tête et serra douloureusement les dents. Jane aborda un passant. « Est-ce que vous l’avez identité et avez contacté la famille ? » Demanda-t-elle. Le policier lui démontra un signe positif, au moins, elle n’avait pas à annoncer elle-même la nouvelle. Penny l’informa ensuite qu’elle allait interroger des gens, mais elle s’arrêta avec une nouvelle suggestion. Wellington opina et ajouta. « Bonne idée, on pourrait aller voir les marchands du coin, peut-être possèdent-ils des caméras à l’extérieur et sinon, le métro est supposé en avoir à chaque sortie ! on peut appeler la ville ! » Suggéra-t-elle d’un petit sourire. Jane le fit en marchant jusqu’au commerçant le plus près.





VotezϞϞϞ
Mémé approuve !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-laundry.forum-canada.net


avatar

WELCOME TO DETROIT
Penny S. Ribbs

AGE : 24
NOMBRE DE CONTACTS : 546
ANNIVERSAIRE : 01/01/1994
EN VILLE DEPUIS LE : 18/11/2012
AVATAR : Amanda Seyfried




MessageSujet: Re: Une enquête qui prend des proportions complexes - PENNY & JANE Mer 23 Jan 2013 - 15:23



UNE ENQUÊTE QUI PREND DES PROPORTIONS COMPLEXES. feat Jane J. Wellington

Etre dans ce boulot, trouver des cadavres, retrouver des gens était déjà pénible. Très pénible sans doute mais lorsque, comme maintenant, l’un des enquêteurs connaissait la victime, c’était bien pire. Il y avait une part de sa personne que l’on donnait pour l’investigation. On y mettait plus de conviction si possible. Les sentiments, les émotions et les sensations pouvaient en être décuplés. Un bien pour un mal, on perdait le détachement que chacun se devait d’arborer dans chaque affaire. Mais Penny ne douta pas vraiment que cela change quelque chose à la façon d’agir de Jane. Elle s’impliquait toujours. Et dans ce cas précis, le meurtrier étant un psychopathe, tous y mettaient du leur. Il allait sans doute y aller de leur santé. C’était épuisant de devoir chercher des réponses et essayer, encore et encore. La blonde en savait quelque chose. L’enquête sur ses parents stagnait et ça lui bouffait la vie. Elle avait l’impression de ne plus rien voir d’autre que ça. Ses pensées étaient toujours tournées vers le passé et cette scène à laquelle elle avait assistée, impuissante. Toujours était-il que Ribbs ne se laissait tout de même pas submerger au point d’en oublier le but même de son job. Coincer les meurtriers, attraper les vilains. Et aujourd’hui, elles chassaient du gros gibier. Penny avait l’espoir de pouvoir le coincer grâce aux caméras et c’est pleine d’entrain qu’elle suivit Jane jusqu’au commerçant d’à côté qui ressemblait plus à un blaireau qu’à un humain … « Bonjour monsieur, inspecteur Wellington et agent Ribbs. Nous sommes en charge de l’enquête concernant le meurtre commis dans la ruelle. Est-ce qu’il serait possible de vous poser quelques questions ? » Un peu idiot sur les bords, l’homme ne semblait pas méchant et ne refuserait pas d’aider à coincer un danger public. « Etiez-vous présent hier soir entre vingt-trois heures et minuit ? » Il répondit rapidement par la négative, bien sûr, un magasin d’alimentaire fermait bien plus tôt. « Auriez-vous par hasard vu quelque chose d’inhabituel ou d’étrange hier ? Avez-vous un système de vidéosurveillance qui pourrait peut-être nous aider ? »

code par (c) eylika.




[hj : je ne savais pas trop quoi répondre alors j'ai un peu fait intervenir le commerçant mais je te laisse de la marge pour décider ce qui se dira après aussi Very Happy ]



Up where we belong
Who knows what tomorrow brings. All I know, is the way I feel. When it's real, I keep my pray alive.•°¤ Mags | vava ©️ Made by M.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
Jane J. Wellington

AGE : 26
NOMBRE DE CONTACTS : 4616
ANNIVERSAIRE : 13/10/1992
EN VILLE DEPUIS LE : 09/03/2012
AVATAR : Jennifer Carpenter




MessageSujet: Re: Une enquête qui prend des proportions complexes - PENNY & JANE Sam 26 Jan 2013 - 19:17

Jane Julia Wellington prenait cette enquête à cœur, un tueur en série était toujours une histoire plutôt lourde et complexe. Elle ne voulait pas voir la moitié de la population se décimer au fils des jours tandis qu’ils n’arrivaient à retrouver cet homme – ou ses, ne sachant pas combien ils étaient – JJ en avait marre de tous ses crimes. Elle adorait son métier, c’était un fait, mais elle trouvait les différents quartiers de Detroit trop dangereux. Elle ne voulait pas voir la ville découler aussi facilement. Detroit méritait un prestige, déjà que la vie y était beaucoup plus intéressante depuis quelques années que lorsqu’elle était jeune, mais les meurtres, les crimes, les arnaques, il y en avait constamment, ce qui n’était guère une bonne chose. En tant que lieutenant, elle voulait combattre le crime et diminuer leur quotte au sein des états. Le Michigan était assez surélevé contrairement aux autres, ce qui n’était pas une bonne chose.

Dans cette enquête, le FBI était au sein de leur équipe et à plusieurs, ils tenteraient de trouver une bonne fois pour toute ce satané tueur en série. Wellington était convaincu qu’il faillirait un jour ou l’autre. Elle s’empressa donc de suivre Penny jusqu’au marchant de fruit de l’autre côté de la rue. Pendant ce temps, elle téléphona à la ville pour le métro et reçue une réponse positive. Les bandes vidéos de la station de Woodward Avenue serait envoyé au commissariat dans les prochaines heures. Arrivée, Penny commença à parler et Jane décida de la laisser aller. Elle sourit brièvement, sans développer quoi que ce soit et croisa les bras. « On veut trouver cet enfoiré monsieur, alors si vous pouvez nous aider, ce serait vraiment un grand pas dans notre enquête ! » Lança-t-elle. C’est alors que le propriétaire leur annonça qu’il avait une caméra vidéo à l’extérieur pour les brigands. « Oh, parfait monsieur ! Est-ce qu’on peut avoir accès à votre bande d’hier soir ? » Demanda-t-elle. L’homme lui donna l’accès à l’arrière-boutique et laissa les deux femmes seules. « Bon… on regarde ça ! J’espère que bien que ce foutu tueur de merde nous montrera sa tronche pour qu’on puisse lui foutre une bombe dans l’cul et l’faire exploser avec, parce que j’en ai marre qu’il vienne pourrir la vie des citoyens de Detroit ! Il court les rues depuis un baye ! » Conclut-elle en ouvrant le magnétoscope.





VotezϞϞϞ
Mémé approuve !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-laundry.forum-canada.net


avatar

WELCOME TO DETROIT
Penny S. Ribbs

AGE : 24
NOMBRE DE CONTACTS : 546
ANNIVERSAIRE : 01/01/1994
EN VILLE DEPUIS LE : 18/11/2012
AVATAR : Amanda Seyfried




MessageSujet: Re: Une enquête qui prend des proportions complexes - PENNY & JANE Dim 27 Jan 2013 - 10:33



UNE ENQUÊTE QUI PREND DES PROPORTIONS COMPLEXES. feat Jane J. Wellington

Il fallait faire vite. La plupart du temps, les hommes avec qui Penny passait ses nuits ne comprenaient pas qu’elle se dépêche autant pour aller travailler. Ce n’était que des morts, il ne va pas partir, voilà ce qu’ils disaient. Mais là, ils ne réfléchissaient pas beaucoup car derrière de nombreux morts se trouvait un meurtrier, assassin en puissance qui pouvait sévir de nouveau. Et l’importance était là, de faire justice, d’attraper le tueur et de l’empêcher de fuir ou de recommencer. Et dans cette affaire-ci, c’était plus de l’empêcher de recommencer dont il s’agissait.

Ribbs laissa Jane continuait à plaider leur cause. Apparemment, c’était gagné pour ce propriétaire-ci. Toutefois, la jolie blonde doutait de l’utilité de la bande, cela semblait presque trop facile. Le polymorphe avait su passer inaperçu jusqu’ici et il aurait fait l’oubli bête des caméras ? Etonnant. Mais il n’était pas interdit d’espérer. « Ce serait rendre service à Detroit que de l’envoyer sur Pluton une bombe dans le cul oui ! » Après avoir répondu aussi délicatement que sa collègue, Penny se concentra sur l’écran et comprit vite qu’il n’y aurait rien sur cette foutue bande ! « Putain de merde. Tout ce qu’on pourrait voir du trottoir en imaginant que le salaud soit passé par là ce serait ses pieds. Et ça m’étonnerait que la bande sonore nous en apprenne plus mais on peut toujours l’envoyer au labo pour études. Mon supérieur a monté une équipe pour établir un nouveau portrait psychologique, j’espère que ça pourra plus nous aider que cette saloperie de caméra de surveillance inutile. Les bandes de la station de métro nous seront j’espère plus utiles…» La jeune femme avait une furieuse envie de s’énerver mais garder son self contrôle était plus que capital. « Il faudrait vérifier l’orientation des caméras de surveillance des magasins avant de perdre notre temps en écoute inutile. » La vidéo continuait à passer et Penny se fixa dessus bien que sachant cela peu productif. Arrivée à l’heure du meurtre, la bande leur laissa voir plus qu’entendre une ombre passer. Une indication que cela donnait et à laquelle la blonde n’avait pas pensé. « C’est bien un salaud et pas une connasse … » L’ombre était clairement masculine et cela faisait remonter l’adrénaline du côté de Penny. C’était un nouvel indice, quoiqu’on en dise. « Plus qu’à envoyer les bandes au labo… magasin suivant. » En prenant le temps de donner sa carte au commerçant en lui conseillant de les appeler si quoique ce soit lui revenait où s’il se passait quoique ce soit d’étrange qui aurait un rapport avec l’enquête, la jeune femme attendit Jane et vérifia que la caméra du commerçant de bricolage juste à côté leur serait utile … mauvais point, il n’y avait aucun système de vidéo-surveillance. Notant dans un coin de sa tête de venir tout de même lui poser des questions ultérieurement, elle jugea que l’épicerie un peu plus loin pourrait leur être plus utile. « Là-bas, la caméra est bien orientée vers l’extérieur. Ce serpent vicieux fera peut-être une apparition sur la bande, qu’est-ce que t’en dis ? »

code par (c) eylika.




Up where we belong
Who knows what tomorrow brings. All I know, is the way I feel. When it's real, I keep my pray alive.•°¤ Mags | vava ©️ Made by M.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
Jane J. Wellington

AGE : 26
NOMBRE DE CONTACTS : 4616
ANNIVERSAIRE : 13/10/1992
EN VILLE DEPUIS LE : 09/03/2012
AVATAR : Jennifer Carpenter




MessageSujet: Re: Une enquête qui prend des proportions complexes - PENNY & JANE Mar 12 Fév 2013 - 21:18

Est-ce que la belle lieutenante allait finir par trouver l’identité de ce tueur en série un jour ? Elle commençait à décourager – bien que cela ne faisait guère partie de son vocabulaire – JJ avait toujours été terriblement fonceuse dans la vie. Elle était forte et surtout très caractérielle. La brunette trouverait ce tueur et permettrait à Detroit de vivre mieux après cela. Elle en était convaincue, mais le tour n’était malheureusement pas encore joué. Wellington fronça les sourcils face à la caméra qu’elles visionnaient depuis quelques minutes. Rien d’intéressant ne semblait apparaitre malheureusement. Elle donna un coup de pied sans le vouloir réellement sur le bord de la table, faisant tomber une petite corbeille à papier qui était à côté du bureau. « Can i make one of your cock fucking shit ! … Je vais le butter l’enfant de chienne ! » Elle rageait réellement, particulièrement lorsqu’elle balançait des phrases en anglais. La brunette n’était totalement pas sainte, elle adorait user d’un vocabulaire très spécial, mais peu importe ce qu’on pouvait penser d’elle, Wellington s’en fichait. Elle pouffa de rire un moment suite à la réplique de sa collègue. Soudainement, une légère ombre apparut dans l’écran du petit magasin et laissa entrevoir la silhouette d’un homme plutôt grand et costaux sans oublier qu’un reflet de ses mèches blondes refleta à la caméra. Elle frappa d’un coup à nouveau sur le bord et se leva d’un bond. « Holy shit ! On le tient le blondinet ! Il va pourrir entres les barreaux et je lance haut et fort qu’il risque d’en avoir plein l’cul en tôle cet enfoiré ! C’est un mec, un blond et un grand musclé, c’est évident qu’il peut tout se permettre ce connard bordel ! » Jane finit par approuver la référence de Penny. Elles quittèrent la boutique avec les enregistrements qu'elle déposa à un membre de l’équipe qui passa par là et se rendit jusqu’à l’épicerie. JJ se retourna. « Tu penses qu’il est dans la foule ? Je suis certaine qu’on pourrait mettre à l’écart tous le grand costal à la chevelure flamboyante ! » Elle croisa les bras, fixant la foule au loin.





VotezϞϞϞ
Mémé approuve !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dirty-laundry.forum-canada.net



WELCOME TO DETROIT
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une enquête qui prend des proportions complexes - PENNY & JANE

Revenir en haut Aller en bas
 

Une enquête qui prend des proportions complexes - PENNY & JANE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» STANLEY LUCAS, POUR QUI SE PREND IL?
» Une commission d’enquête et de contrôle interne à la BRH du Cap-Haitien.
» Quand la rhétorique prend le relais des baguettes... [Pv Calli]
» L'île noyée... une enquête de Jack Norm...
» L'enquête sur la double nationalité de Michel Martelly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M NOT PERFECT :: ϟ Police department-