AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 De Bisounours à Godzilla... Kevin & Lizzy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

WELCOME TO DETROIT
Lizzy A. Asleïon

AGE : 18
NOMBRE DE CONTACTS : 368
ANNIVERSAIRE : 19/11/1998
EN VILLE DEPUIS LE : 17/06/2012
AVATAR : Julia Johansen




MessageSujet: De Bisounours à Godzilla... Kevin & Lizzy Sam 16 Mar 2013 - 12:43

    Lizzy ne venait jamais au casino pour jouer. Ni au black-jack, ni à la roulette ni rien du tout. Bien que dans sa famille on ait un penchant prononcé pour les jeux d'argent, il semblerait que ce fût un trait de caractère dont elle n'ait pas hérité. Même si, il faut l'avouer, pas l'influence de ses perfides grands frères, elle s'était retrouvée en position d'as du poker - à force de les regarder planquer des cartes dans leurs manches.
    Alors, qu'est-ce qui pouvait bien justifier sa présence ici ? Simplement, elle aimait bien l'ambiance euphorique et complètement bling-bling du casino. Le bruit des machines à sous avaient le mérite de la décontracter quand elle était tendue, bien qu'elle ne le soit pas particulièrement en ce moment. Enfin si, si elle l'était... Le boulot, les boîtes de nuit, son chez soi, elle se sentait à cran, ennuyée, au bord de la crise de nerfs n'importe où et sans raison. L'autre fois, elle avait mittéralement sauté à la gorge d'un collègue au journal parce qu'il avait eu le malheur de renverser deux gouttes de café sur son chemisier. Depuis le pauvre n'osait même plus dire bonjour à la rouquine de peur de se recevoir son ordinateur portable à la tête.
    Il n'y a pas à dire, la jeune femme avait vraiment besoin de changer d'air... Et c'est dans l'espoir de se vider la tête que Lizzy avait débarqué dans son anti-stress fétiche : le casino de Detroit. Pour le moment ça avait plutôt l'air de marcher; elle n'avait encore agresser personne depuis son arrivée - un exploit mémorable !
    La rousse déambula sur l'escalier rouge, sous le grand lustre central. Elle lorgna du coin de l’œil une hourra générale autours d'une joueuse bien chanceuse à la roulette. Les gens ici étaient tous tellement joyeux... Mais ce n'était que du toc bien sûr, comme la beauté des princesses Disney une fois débarrassées de leur maquillage. On pouvait dire ce qu'on voulait des casinos, ils avaient le mérite de faire penser aux gens, pour quelques heures au moins, qu'ils se sentaient biens dans leur peau.
    Lizzy eut un sourire béat. Qu'importe que ce ne soit que du faux, elle, elle se délectait de tous ses artifices comme d'un met savoureux.
    La jeune femme descendit les escaliers, et se fît bousculée par un gars un peu trop pressé, manquant de faire un roulé -boulé façon boule de bowling qui aurait eut toutes les chances de faire un strike... Elle se rattrapa in extremis à la balustrade et son sang ne fît qu'un tour. Son visage passa de bisounours au mode Godzilla en furie. Pfuit ! Envolée comme ça, sa fragile sérénité.
    La rouquine attrapa le poignet de l'homme, et tira violemment dessus pour l'obliger à la regarder.

    - Hey, vous ! Vous pouvez pas...

    Soudain Lizzy hoqueta de surprise. L'homme la regardait de toute sa hauteur avec ses yeux noisette étincelants, qui contrastait avec sa peau chocolat.

    - Heu... Kevin ? Qu'est-ce que... bafouillait-elle sans trouver ses mots.

    Ironie quand tu nous tiens; elle avait failli se faire renversée par le même gars qui l'avait ramassée quelques mois plutôt à moitié inconsciente sur le béton du Landmarks Boulevard après un gigantesque carambolage. Et en somme, depuis sa visite à l'hôpital, ils étaient vraiment devenus amis.
    D'un seul coup, elle n'avait plus du tout envie de lui crier après...
    Lizzy lâcha le poignet de Kevin, ses joues durent virer au rouge pivoine.

    - Hum, salut,tenta t-elle avec un petit sourire.




"Nous portons tous des masques, mais vient un temps où on ne peut plus les retirer sans s’arracher la peau" André Berthiaume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
Kevin T. Jones

AGE : 21
NOMBRE DE CONTACTS : 243
ANNIVERSAIRE : 21/11/1995
EN VILLE DEPUIS LE : 25/07/2012
AVATAR : Chris Paul




MessageSujet: Re: De Bisounours à Godzilla... Kevin & Lizzy Mar 19 Mar 2013 - 16:44

  • Sortir.. C'est pas plus mal ma foi. Ça change, c'est mieux que de se retrouver devant la télé à regarder les bêtises que nous sortent les chaînes de télévision américaines, en mangeant des burritos trop salées et en buvant deux-trois canettes de bière. C'est peut-être très stéréotypé, mais c'est ce que vivait Kevin. Enfin presque, il s'accordait le luxe de se payer parfois autre chose que des burritos ou des tacos du Mexicain d'en bas. Ça lui arrivait parfois d'acheter et de faire à manger. Oui en effet c'est très bon la purée avec des saucisses.. La vie est dure et s'il y a moyen de sortir du train-train quotidien et de s'ouvrir à d'autres horizons, à de nouvelles expériences, de nouvelles activités, autant saisir l'occasion tout de suite, plutôt que de la laisser filer en attendant qu'elle ne revienne, ce qui pourrait ne jamais se produire. Alors c'était décidé, ce soir-là, Kevin allait sortir ! Deuxième question : où ? Il y avait plusieurs options, la ville de Détroit offrait plusieurs lieux de sortie et de détente. Donc il n'y avait pas moyen que Kevin ne trouvât pas chaussure à son pied ce soir-là. Après avoir longuement réfléchi, il avait choisi le casino. Pourquoi ? Bonne question. Le casino n'était pas l'un des endroits préférés de Kevin, il n'était pas trop jeux d'argent. Mais ce soir-là, il pensait qu'il pourrait passer du bon temps là-bas, et qui sait, gagner quelques pièces. Il se mit donc en direction de Landmarks pour le casino.
    Le casino de Détroit est très grand. C'est un lieu d'amusement mais également un grand lieu touristique. Kevin n'avait jamais réellement mis les pieds dans un endroit tel que celui-ci. Il n'était pas habitué à cette grandeur toutes ces lumières, tout ce rouge... Mais il n'était pas venu pour perdre son temps à regarder le décor, mais pour s'amuser un peu, donc il s'avança sur le long tapis rouge. Mais à ce moment-là, il vit une serveuse qui passait avec quelques boissons. Il se hâta donc vers elle pour se désaltérer un petit peu. Mais il avait une très bonne vision car cette serveuse était plutôt éloignée. Il accéléra, et sans le faire exprès, bouscula une ou deux personnes sur le chemin. Des "Excusez-moi" volaient par ci, par-là, mais il n'y prêtait pas attention et se dirigea vers la serveuse. Mais une des personnes qu'il avait bousculé ne l'entendait pas de cette oreille. Cette dernière était une jeune femme, ça s'entendait à la voix. Elle avait pas l'air commode, vu qu'elle n'y est pas allé avec des pincettes pour faire comprendre à Kevin ce qu'elle pensait. Elle a attrapé le bras du jeune homme pour commencer à lui gueuler dessus. Kevin sentait les problèmes arriver et se sentait d'attaque pour répliquer, mais les deux n'ont pas osé aller plus loin dans leur "dispute". Kevin n'en revenait pas. Lizzy, celle qu'il a connu dans des conditions plutôt particulières, se tenait là devant lui. Les deux personnes étaient étonnées de se voir l'une et l'autre. Lizzy, qui était prête à faire manger ses dents à Kevin, s'est très vite tût. Kevin esquissa seulement un sourire alors que la jeune femme ne put finalement que lui adresser un "Salut". "Salut Lizzy, ça faisait un petit bout de temps qu'on s'était pas vu !" Kevin était lui aussi assez surpris de la voir ici. Pas vraiment, parce qu'il ne l'avait pas vu depuis quelques temps, mais surtout parce qu'il ne l'imaginait pas amatrice de casino. "Tu es ravissante. Je pensais pas te voir ici !"



I wanna sing
I wanna shout
I wanna scream till the words dry out..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
Lizzy A. Asleïon

AGE : 18
NOMBRE DE CONTACTS : 368
ANNIVERSAIRE : 19/11/1998
EN VILLE DEPUIS LE : 17/06/2012
AVATAR : Julia Johansen




MessageSujet: Re: De Bisounours à Godzilla... Kevin & Lizzy Ven 22 Mar 2013 - 15:17

    -Salut Lizzy, ça faisait un petit bout de temps qu'on s'était pas vu !

    Hé... ouais. Ça faisait quelques temps déjà ? Combien au juste ? Quelques semaines ? Lizzy fît rapidement le calcul : deux mois. Ça faisait beaucoup; deux mois... La rousse se surprit de ne pas avoir pensé à rappeler son beau sauveur. Ouais, enfin "sauveur", c'était abusé, et ça sonnait trop prince charmant, mais en gros, c'était ça. En fin de compte, elle ne l'avait peut-être pas rappeler, simplement parce que ses derniers mois elle bossait comme une dingue, jusqu'à en perdre toute contenance apparemment... C'était plutôt une bonne surprise de retomber sur lui.

    - Tu es ravissante. Je pensais pas te voir ici !

    La journaliste aurait senti ses joues rougir d'avantage, si ça avait était possible d'être plus rouge qu'elle ne l'était... Décidément, la courtoisie "vieille école", c'était vraiment une valeur sûre pour faire bonne impression - ou pour draguer, même si elle sentait à son grand damne que ce n'était pas le cas. Elle lorgna discrètement le garçon du coin de l’œil. Son sourire sociable, éclatant était du genre parfait qu'on ne voit qu'à la télé, ses cheveux rasés renforçaient le côté militaire que lui conférait ses tablettes de chocolat 100% cacao.
    Il dégageait une aura appaisante, de quoi calmer tout de suite un taureau en furie - et en l’occurrence, Lizzy.
    En fait, comme en plus il était du genre sympa, il frisait la perfection.
    La rouquine se demandait un instant si elle ne voulait pas "la perfection", puis se ressaisit malgré elle. Elle faisait du mal aux hommes qui tentaient quelque chose avec elle; elle n'était qu'une pauvre fille sadique qui jouissait de leur malheur, pas question de faire subir ça à Kevin.
    La jeune femme rentra les mains dans les poches de son jean et esquissa un superbe sourire, ayant repris une couleur à peu près normale.

    - Ouais, ça fait un moment...Toi aussi, t'es plutôt ("mon genre" pensât elle très fort) pas mal non plus. Et puis à vrai dire, je suis aussi surprise que toi, je savais pas que tu fréquentais ce genre lieu, dit-elle en fronçant légèrement les sourcils.

    Non, Lizzy avait beau chercher dans ses yeux noisettes, elle n'y voyait aucune addiction particulière au jeu, ou même une quelconque jouissance à l'idée d’être là où il se trouvait.
    C'était plutôt un bon point, en considérant que la rousse avait souvent vu son grand frère accro aux jeux à l’œuvre, et la démence qui émanait de lui quand il mettait de l'argent en jeu n'était pas toujours jolie jolie à voir...
    Mais non, la rousse avait beau soumettre l'américain à ses yeux verts rayon X, elle ne décelait rien d'alarmant. Tant mieux !



"Nous portons tous des masques, mais vient un temps où on ne peut plus les retirer sans s’arracher la peau" André Berthiaume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO DETROIT
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De Bisounours à Godzilla... Kevin & Lizzy

Revenir en haut Aller en bas
 

De Bisounours à Godzilla... Kevin & Lizzy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand Bisounours devient Grizzlie, là ça me plaît !!!
» Bisounours Party | V. 2.0
» Kevin Denil [En Cour]
» Bisounours...présentation?
» ANTEY - c'est un bisounours-tortue-ninja et sa pote dora l'exploratrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M NOT PERFECT :: Ϟ Casino-