AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Si j'étais padawan, je séduirai maitre Yoda ♥ JOEY & LIZZY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

WELCOME TO DETROIT
Lizzy A. Asleïon

AGE : 19
NOMBRE DE CONTACTS : 368
ANNIVERSAIRE : 19/11/1998
EN VILLE DEPUIS LE : 17/06/2012
AVATAR : Julia Johansen




MessageSujet: Si j'étais padawan, je séduirai maitre Yoda ♥ JOEY & LIZZY Mer 20 Fév 2013 - 15:13


Si j'étais padawan, je séduirai maitre Yoda.
LIZZY & JOEY

La rousse soupira, s'étira mollement sur sa chaise. Elle fixa d'un regard vide les gouttes de pluie tambourinant contre la fenêtre. Il faisait déjà nuit. Quel jour était-il déjà ? Ah oui, mercredi.
La jeune fille en revint à son écran d'ordinateur sans entrain. En lettres grasses sur une page word s'affichait son article "Les rouages de la police de Detroit", à peine commencé. Un sujet qui aurait dû la passionner normalement. Avoir l'opportunité de pourrir ses saletés de flics qui l'embêtaient tellement sur ses enquêtes, sérieux, si c'est pas trop sympa ça ? Mais là... elle séchait. La journaliste avait pourtant toutes les informations les plus croustillantes- à sa disposition, mais l'inspiration ne venait pas. Oh bien sûr elle connaissait bien le fond du problème, ça oui... Pour faire simple, l'esprit tortueux de la rouquine marchait de telle sorte que pour pouvoir continuer d'écrire, il lui fallait absolument de la distraction. Et par distraction elle entendait bien sûr de la distraction sexuelle, de préférence avec un joujou masculin.
Lizzy referma son ordinateur et se leva. Il était environ vingt deux heures d'après elle. Elle n'avait vraiment pas la fois de sortir faire le plein d'hormones en boîte ce soir. Mais qu'avait elle donc comme autre option ? Faire appel à une ancienne conquête ? Surement pas, vu sa manie de les larguer de la façon la plus humiliante et cassante possible, ses messieurs seraient les premiers à vouloir cracher sur sa tombe le jour de son enterrement... La rousse tira pensivement sur son débardeur.
Elle avait bien une autre idée. Il y avait bien Joey, son mentor, son "maitre" comme il se plaisait à le penser quand il prenait la grosse tête - soit à peu près tout le temps.
En plus, c'était un coureur de jupons, aucun risque que cela nuise à leur relation. Car non, elle ne voulait pas le perdre, il faisait parti des rares hommes pour qui elle éprouvait une véritable affection, bien qu'elle ne le connaisse que depuis deux mois tout au plus. Elle s'amusait bien avec lui, à se moquer pour le plaisir, à travailler en équipe. Il était cool, narcissique mais cool. Même si il avait cette fâcheuse tendance à la prendre pour une gamine, comme son grand frère le faisait si souvent. Sauf que Joey était terriblement sexy, et qu'elle n'aurait jamais ce genre d'envie concernant son frère...
Lizzy attrapa son portable, une voix familière se fît entendre au bout du fil. Elle sourit.

- Hey blondinet ! T'es chez toi ?... Tu veux bien te ramener illico ? J'ai besoin de toi pour... un article. Ouais nan, je t'explique dès que t'es là. Dépêche, je t'attends !

Sans plus de cérémonie la jeune fille raccrocha et shoota dans un coussin sur le sol qui s'écrasa mollement contre le mur. Elle sourit avec satisfaction, sûre de passer une bonne soirée...




"Nous portons tous des masques, mais vient un temps où on ne peut plus les retirer sans s’arracher la peau" André Berthiaume.


Dernière édition par Lizzy A. Asleïon le Jeu 28 Fév 2013 - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
Joey Daniels

AGE : 23
NOMBRE DE CONTACTS : 193
ANNIVERSAIRE : 20/06/1995
EN VILLE DEPUIS LE : 23/01/2013
AVATAR : Hayden Christensen ♥




MessageSujet: Re: Si j'étais padawan, je séduirai maitre Yoda ♥ JOEY & LIZZY Mer 20 Fév 2013 - 17:49

Joey Daniels était en train de se prélasser sur son canapé en cuir. Il regardait depuis de bonnes heures maintenant les clips qui passaient en boucle à la télévision. Une bouteille de bière dans la main droite, il sirotait tranquillement sa boisson en tenant dans sa main gauche son Iphone dernier cri. Il était 22heures et des patates, et le jeune homme envoyait des sms à toutes les femmes de son répertoire, dans l'espoir de voir l'une d'entre elles se ramener chez lui. Il n'avait pas vraiment envie de passer la nuit tout seul, pour dire la vérité. Il avait les yeux explosés, à force de regarder ces clips bidons. Ce qui était cool, c'était que dans chacun de ces clips, de jolies filles en maillot de bain se trémoussaient – bah oui, c'était vendeur. En tout cas, ça ravissait Joey.

Il s'apprêtait à envoyer un message à la belle Jessica, rencontrée la veille en boite de nuit lorsque son portable se coupa pour laisser apparaître la photo d'une rouquine cherchant à joindre le jeune reporter. Joey n'avait pas tenté de contacter la jeune femme en question, la jugeant tout de même trop jeune pour faire d'elle une de ses nombreuses conquêtes. Surtout qu'il était un petit peu son coach, son protecteur, son ami … Il ne pouvait pas se permettre de faire une telle chose. Oui, Joey aimait faire croire à son ego surdimensionné qu'il avait des valeurs et des principes. Mais plus sérieusement, Joey se serait bien laissé tenté. Il aurait été ravi d'ailleurs de rajouter le nom de la demoiselle à sa liste de conquête. Mais il préférait la faire patienter, tout en criant au monde entier que non, il avait des principes et qu'il ne toucherait ne serait-ce qu'à un cheveu de la rouquine. Étonné de recevoir l'appel de la jeune journaliste (mais tout de même ravi), il décrocha et entendit la voix fraîche et appétissante de Lizzy. Comme toutes les femmes, elle avait besoin de lui. Enfin cette fois, on ne l'appelait pas dans le but de passer un … « bon moment », dirons-nous, mais plutôt dans le but de recevoir un peu d'aide. En effet, la jolie Lizzy avait besoin de lui pour un article.
Heureux qu'on ait besoin de ses performances professionnelles, mais tout de même déçu de voir sa soirée « sexe et alcool » contrariée, il lui répondit rapidement qu'il arrivait. Enfin « rapidement » n'était qu'une expression, dans le vocabulaire du jeune Joey. Car il ne se leva non pas dans le but d'enfiler son manteau et de filer chez son amie, mais plutôt dans le but de prendre une douche. Oui, il voulait toujours être présentable.

Ainsi, il passa 15 minutes sous la douche, 20 minutes devant son miroir, 10 minutes à s'habiller, puis enfin il fut prêt. Armé d'une tenue décontractée mais toujours classe et d'une forte tonne de gel, il enfila son manteau. Au moment même où il se glissait à l'intérieur en faisant de grands geste, il put sentir avec ravissement son déodorant et son parfum qu'il avait mis en excédent, comme d'habitude. Mais au moins, il sentait la rose – quoi que trop de parfum pouvait vraiment être dérangeant, d'autant plus quand son odeur était mélangé à celui du déodorant et du gel, car évidemment, Joey Daniels ne lésinait pas sur les quantités. Accompagné de son manteau noir, de ses lunettes de soleil (qui ne lui servaient alors à rien, nous sommes d'accord) et de son Iphone (qui lui servait également de miroir), il quitta son appartement et embarqua dans sa voiture de sport, et parcourut les rues de Detroit à toute vitesse. Si bien qu'il arriva très rapidement en bas de l'immeuble où se trouvait l'appartement de la jolie rouquine. Il ne prit pas l'ascenseur, persuadé que pour rester en bonne santé, il lui fallait mieux monter les escaliers. Surtout que vu son endurance, cela ne lui prit pas bien longtemps. Il arriva devant la porte de l'appartement de son amie, et tambourina, histoire de réveiller les éventuels voisins endormis.

« Hey rouquine, le dieu vivant de Detroit est devant ta porte ».

Satisfait de sa phrase, il se laissa rire intérieurement, mais esquissa son sourire de tombeur. Quoi, il savait qu'il était irrésistible et que Lizzy ne pouvait pas résister à son charme dévastateur !


« il y a un temps où un homme doit se battre et un temps où il doit accepter que son destin lui échappe. que le bateau a levé l’encre et que seul un idiot insisterait. la vérité c’est que j’ai toujours été un idiot. Il arrive à un moment, où un homme raisonnable doit ravaler sa fierté et reconnaître qu’il a fait une grave erreur... La vérité c’est que je n’ai jamais été raisonnable. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
Lizzy A. Asleïon

AGE : 19
NOMBRE DE CONTACTS : 368
ANNIVERSAIRE : 19/11/1998
EN VILLE DEPUIS LE : 17/06/2012
AVATAR : Julia Johansen




MessageSujet: Re: Si j'étais padawan, je séduirai maitre Yoda ♥ JOEY & LIZZY Jeu 28 Fév 2013 - 17:14

    Enfin, on frappa à la porte - ou plutôt on tambourina sauvagement, mais il s'agit de Joey alors cela semble tout naturel qu'il veuille alerter tout l'immeuble de son illustre présence. Depuis le temps... ça devait bien faire une heure et demi que la rousse attendait ! Mais il est vrai que connaissant le beau présentateur, il n'y avait aucune anormalité à ce retard incongru. La journaliste entendit crier :

    - Hey rouquine, le dieu vivant de Detroit est devant ta porte !

    La jeune femme s'approcha de sa porte, l'ouvrit lentement et fit mine de regarder à droite et à gauche de son ami avec un air surpris.

    - De quel dieu tu me parles ? Je n'en vois aucun...

    Un large sourire hilare éclaira le visage de Lizzy, qui s'effaça pour laisser entrer son invité. L'appartement ne manquait pas de rappeler son habitante : des vieux journaux trainaient sur la table basse du salon au milieu duquel un pushing-ball rouge pétant trônait. Des dizaines de post-it avaient été collés sur le miroir, laissant à peine le loisir de s'y regarder, des jeux-vidéos de guerre s'empilaient près de la télé. Enfin trois cannettes de soda vides formant un triangle équilatéral parfait et un ordinateur portable ayant l'air souvent maltraité gisaient sur le bureau-table à manger. L'hôte de ses lieux quand à elle était vêtue d'un short et débardeur de sport sombres. Pas vraiment idéal vu la saison, mais confortable pour travailler. La rousse n'avait pas pris la peine de se changer car elle ne savait que trop bien que cette tenue pourtant négligée mettait particulièrement bien ses formes en valeur. En gros, même sans le regarder, elle savait que Joey était déjà bel et bien en train de loucher allègrement sur chaque partie de son anatomie. Si avec ça elle ne le mettait pas en conditions le petit trésor...
    La rouquine joua négligemment avec sa queue de cheval. Elle se planta devant le blond. Près, très près même. Ses lèvres n'étaient qu'à quelques centimètres de celles du beau blond. Elle susurra d'une voix douce :

    - Tu n'as qu'à te mettre à l'aise avant qu'on... commence ?

    Oh ça... elle aurait voulu commencer de suite. Lui sauter dessus et...
    Patience, Joey n'était pas connu pour être un résistant. Elle arriverait à le mettre sous sa couette, il lui fallait juste un peu de patience... patienter...



[C'est nul, désolée... T^T]



"Nous portons tous des masques, mais vient un temps où on ne peut plus les retirer sans s’arracher la peau" André Berthiaume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO DETROIT
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Si j'étais padawan, je séduirai maitre Yoda ♥ JOEY & LIZZY

Revenir en haut Aller en bas
 

Si j'étais padawan, je séduirai maitre Yoda ♥ JOEY & LIZZY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Demandez votre rang de padawan!
» J'étais pourtant persuadée de déjà l'avoir fait...
» Ce que j'étais hier, je le serai demain. 05/10 - 9h17
» europe ❖ je voulais être seule mais trop tard, j'étais déjà née.
» Reveillons le dragon qui dort en Toi, jeune padawan ##

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M NOT PERFECT :: ϟ Quartiers résidentiels :: 1605 √-