AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 ~ Nuit mouvementée. [Pv. Joey Daniels]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

WELCOME TO DETROIT
Chelsey M. Brooks

AGE : 20
NOMBRE DE CONTACTS : 36
ANNIVERSAIRE : 24/11/1997
EN VILLE DEPUIS LE : 27/01/2013
AVATAR : Kaya Scodelario.




MessageSujet: ~ Nuit mouvementée. [Pv. Joey Daniels] Jeu 31 Jan 2013 - 17:34



"Un beau corps de femme
est la meilleure lampe de chevet.
Dormir à deux rend la nuit moins opaque."





~ Inspirer, recracher. Des actions si superficielles, tellement sans sens mais néanmoins avec un impact si putride. Le souffle n'est qu'une avant-première de la Mort. La Mort n'est qu'un passage insignifiant. Qu'est-ce vraiment que la Mort? Vous devriez y songer, plus viscéralement. Et si tout ceci n'était que rêve, et si la Mort était simplement le remède d'un éveil doucereux? Penser. Arrêter. Continuer à vivre. Nous ne pensons jamais longuement à ce sujet, nous nous alarmons aux mots macabres, fuyons devant la vérité, contournons notre destin. La peur. Les choses les plus simples sont quelquefois les plus complexes.

J'inspirais longuement une bouffée de mon précieux en regardant la myriade d'étoiles constellant un ciel aux aspects pollués mais où se cacher un univers si pur et si intéressant. Une fresque prenait vie grâce au vent qui balançait les nuages telle une comptine. La tête qui tournait, l'esprit se renversait, les formes se mélangeaient, le médicament commençait tout juste à faire effet, à prendre une tournure délicate et savoureuse. Mes pensées furent frappées de coups autant subtiles que lourds puis, trou noir.

Je me laissais glisser le long du mur de l'arrière du Red Box, mon lieu de travail, le début de soirée allait commencer. Une brise douce et fraîche vint caresser mon visage, un parfum de nature flatta mon odorat anormalement décuplé. Une fois mon pétard finit, je l'écrasai soigneusement contre le sol humide et froid de la rue puis me redressai. M'étirant en prenant une grande inspiration d'air j'ouvrais la porte pour bien commencer la nuit qui s’annonçait.

Le volume de la musique créait un contraste entre le vacarme de l'intérieur et la furtivité du crépuscule. Les lumières jaillissaient de chaque coin. Des cris prospéraient sur la piste déjà bien colorée de couleurs aveuglantes. Je me dirigeais hâtivement vers la porte du personnel pour me changer. On m'avait gentiment demandé d'exposer mes formes pour attirer la clientèle, de manière à mieux vendre les produits. Mais je leur avais gentiment répondu d'aller se faire foutre et je m'habillais comme je voulais. Je crois qu'ils ont aimé mon caractère puisque j'avais obtenu l'un des meilleurs salaires de la boite sans jamais y avoir mis un pied.

La porte grinça, une odeur vieillit masquée par du déodorant agressa mes narines. Je m'orientais vers les vestiaires des femmes puis me déshabillais intégralement. Un legging noir, des talons noirs et un large débardeur vintage blanc et noir. C'était parfait. J'en profitai pour approfondir mon regard à l'aide de fards à paupières foncés, dessiner mes lèvres avec un rouge framboise pétillant et saupoudrer mes joues de poudre rosée.

Les clients approchaient, la foule s'amplifiait, lentement. Plusieurs compliments furent, des centaines de verres déjà vendus. Je m'accordais quelques pauses de temps à autres pour aller charmer de beaux mâles en valsant. J'attendais la venue d'une autre personne au comptoir, m'adossant sur celui-ci, j'allumais une cigarette pour patienter. La nuit allait être mouvementée.



I'm not scared, COME ON !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
Joey Daniels

AGE : 22
NOMBRE DE CONTACTS : 193
ANNIVERSAIRE : 20/06/1995
EN VILLE DEPUIS LE : 23/01/2013
AVATAR : Hayden Christensen ♥




MessageSujet: Re: ~ Nuit mouvementée. [Pv. Joey Daniels] Lun 18 Fév 2013 - 10:51

Joey Daniels était du genre à s'amuser tous les soirs, et ce jusqu'à ne plus avoir le temps de rentrez chez lui avant de partir travailler. En réalité, c'était également ce qu'il avait prévu de faire ce soir-là, mais ce de manière plus pousser puisqu'on était alors vendredi soir, et qu'il ne bossait pas le samedi matin. Il avait passé un temps fou à se préparer, seul dans son grand appartement du centre ville. Une douche de vingt minutes, vingt-cinq minutes passées devant son miroir, dix minutes passées à s'habiller. Bref, il s'était pomponné, ayant comme d'habitude mis un tas de gel dans ses cheveux, et du parfum en excès. Cependant, il avait troqué son habituel costard cravate pour un jean décontracté avec un tee-shirt moulant mettant en évidence sa musculature parfaite. Ce soir là, il ne voulait pas rentrer seul. Enfin ça, ce n'était pas vraiment différent des autres soirs …
Puis il avait sauté dans sa belle voiture de sport. Tout en roulant, il avait appelé Joshua, son meilleur ami, pour lui raconter qu'il avait réussi la veille à sortir avec une mannequin venue tout droit de New York, et que ce soir s'il y parvenait, il tenterait de ramener une russe. Joey roulait vite, en ne respectant aucune des nombreuses limitations de vitesse. Il se prenait pour le roi du monde, et était fier de s'afficher dans sa splendide voiture, habillé et peigné comme un apollon. Il était au sommet de son bonheur, en pleine jeunesse, si beau et si jeune, et déjà si riche. Du moins c'est ainsi qu'il se voyait, mais il avait tendance à exagérer et à se prendre pour un dieu vivant.

Il se gara rapidement (et mal) sur le parking du premier bar qu'il distingua à travers les lumières de la ville. Il avait passé une dure journée et éprouvait le besoin de se détendre en côtoyant de charmantes créatures, avec de belles formes et de jolies visages. L'esprit ça passerait après. En fait, pour l'heure, il avait toujours côtoyé des femmes magnifiques, mais au niveau du cerveau, il n'y avait pas grand chose. En même temps, les femmes intelligentes le gavait un peu. Ce qu'il voulait, lui, c'était de la compagnie féminine. Le reste, il connaissait pas. Il poussa la porte du bar, heureux de retrouver son univers. Il commanda deux verres, puis, déçu de constater qu'il n'y avait aucune créatures dignes de lui, il quitta bien rapidement l'établissement.

Il reprit le volant de sa voiture, et partit de nouveau à la recherche d'un bar ou d'une boîte lui permettant peut-être de trouver une conquête ce soir. Non non et non, il ne finirait pas seul ! Il lui fallait trouver quelqu'un. Il parcourut les rues, avant de se rendre compte qu'il n'avait encore jamais testé « The Red Box ». Après tout, peut-être que sa future nuit résidait en cet établissement. Il se gara sur le gigantesque parking, aussi mal et aussi rapidement qu'il l'avait fait quelques minutes plus tôt. Il en sortit telle une star, et enfila ses lunettes de soleil, malgré la nuit tombée depuis longtemps déjà.
Évidemment, avec un tel look, il n'eut aucune difficulté à rentrer. L'ambiance était parfaite. Il marcha le long du grand couloir, avant d'entrer dans la salle principale, là ou la musique était excellente et où les femmes semblaient appétissantes. Il esquissa un sourire charmeur et rassuré avant de trouver un coin relativement calme pour apprécier l'ambiance et les femmes. Son but était à l'instant même d'en dénicher une digne de lui. Et il ne tarda pas à trouver la femme la plus belle de toute la boite. Elle dansait, au milieu de tant d'hommes. Joey ne voulait pas se mêler « au peuple », comme il disait, alors il patienta quelques instants, et lorsqu'enfin la belle inconnue s'arrêta pour s'adosser sur le bar, il n'attendit pas une seule minute.

Il s'était rapproché du bar, là ou attendait l'inconnue, de sa démarche de beau mâle. Alors qu'elle était adossé au bar, il s'y accouda, de manière à pouvoir la regarder de haut en bas. Il lui fit un sourire, avant d'appeler le barman.

« Un verre, pour la demoiselle » fit-il en dévorant du regard celle qu'il tentait d'appâter.

Elle avait quelque chose de terriblement sauvage dans son visage, et pour une fois, ça ne dérangeait pas du tout le jeune reporter. Adieu les blondes insipides qui lui rappelaient tant sa chère Penny, ce soir, il optait pour un autre genre de femme. Il ne la quittait pas du regard, quitte à la mettre mal à l'aise.

« Tu prends quoi ? »

Il l'a tutoyait, histoire de la mettre à l'aise. Il avait ses astuces, le Joey ! A vrai dire, il l'a trouvait charmante. Comment aurait-il pu résister et se diriger vers une autre femme ? Puis, se retournant vers le barman qui devait le trouver pathétique, bien que sa technique de drague soit honorable, Joey rajouta :

« Et un verre de vodka pour moi. »

Puis il avança le tabouret et s'assit dessus. La belle inconnue ne pouvait pas être insensible à son charme. Au pire, il la ferait boire, et elle serait à lui.


« il y a un temps où un homme doit se battre et un temps où il doit accepter que son destin lui échappe. que le bateau a levé l’encre et que seul un idiot insisterait. la vérité c’est que j’ai toujours été un idiot. Il arrive à un moment, où un homme raisonnable doit ravaler sa fierté et reconnaître qu’il a fait une grave erreur... La vérité c’est que je n’ai jamais été raisonnable. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

~ Nuit mouvementée. [Pv. Joey Daniels]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Hôtel] Une nuit mouvementée.
» La nuit du renouveau.
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M NOT PERFECT :: ϟ The Red box-