AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 autumn&samuel » Soyons extraordinaire à deux, qu'ordinaire tout seul.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

WELCOME TO DETROIT
M. Samuel McCourt

AGE : 32
NOMBRE DE CONTACTS : 58
ANNIVERSAIRE : 18/10/1986
EN VILLE DEPUIS LE : 02/10/2012
AVATAR : » Zac Sexy Efron




MessageSujet: autumn&samuel » Soyons extraordinaire à deux, qu'ordinaire tout seul. Lun 14 Jan 2013 - 2:55

Autumn & Samuel

C'était une toute nouvelle sensation, des émotions et des sentiments que je n'avais jamais ressenti que de se réveiller avec dans ses bras une personne qu'on affectionne particulièrement. J'aime Autumn pour sa simplicité, sa bonne humeur et sa réponse à tout. Elle a de la répartie et j'apprécie avoir des conversations avec elle, mais par-dessus tout, je l'aime parce qu'elle m'accepte comme je suis. J'essaie de la rendre heureuse, elle le mérite et je ne sais pas si j'y arrive mais j'aime croire que je suis la raison de ce sourire quand elle ouvre ses yeux comme ce matin. Hier soir, après mes heures à l'hôpital, je me suis rendu chez elle, je n'avais pas envie de me retrouver dans mes quatre murs et je me sentais bien mieux avec elle. Une petite soirée tranquille à se commander des pizzas et zapper à la télé. Les gens ont tendance à oublier que ce sont les choses simples de la vie qui nous rendent heureux. Pas besoin d'une vie de palace à manger gourmet trois fois par jour, il suffit d'être entouré des personnes que l'on aime et de ne pas se prendre la tête.

Je viens d'ouvrir les yeux. Autumn est à mes côtés, encore plongée dans ses doux rêves alors que je sens une légère douleur dans mon dos. Je l'ignore, y étant habitué depuis mon retour d'Afghanistan. Je sais aussi que mon métier n'aide pas au bon rétablissement de mes blessures, porter des patients et courir dans tous les sens n'est certainement pas la meilleure chose mais il faut bien gagner son argent non? Je ne veux pas réveiller la jeune femme qui est si belle quand elle dort, alors je l'embrassa furtivement sur la joue avant de me sortir de son lit et d'enfiler un t-shirt et de me rendre à la cuisine. J'ai toujours été un lève tôt, en même temps, votre rythme du sommeil change beaucoup quand vous êtes militaires, je n'ai pas besoin d'un certain nombre d'heures précises pour être en forme et étant habitué à être le premier levé, j'avais appris à m'occuper. Je ne connaissais pas encore l'appartement d'Autumn par coeur, mais je savais comment fonctionnait sa bouilloire alors c'était l'essentiel. Je pris une tasse dans l'armoire au-dessus de l'évier, fit chauffer de l'eau et me mis à chercher où la jeune femme cache me thé... Je trouva une boîte remplie de sachet, en choisi un au hasard, et le jette dans ma tasse. Dehors, le soleil se levait, il allait sûrement faire beau aujourd'hui et en ce jour, je ne travaillais que ce soir, donc je pourrais profiter de cette journée avec Autumn, si elle était d'accord bien sur. J'étira un peu mes bras, ressentant à nouveau cette tension dans mon dos, une grimace tordit mon visage. Il faudrait peut-être que je prévois de refaire quelques séances de physiothérapie... Alors que je versais l'eau dans ma tasse, j'entendis des pas derrière moi, je me retourna et souris en voyant ma chérie arriver dans son petit peignoir qui me faisait craquer. « Désolé, je pense que je t'ai réveillée? » demandais-je en culpabilisant.




❝She might, she might❞
She's too blue-eyed possibly, then again she couldn't be. One two she knows kung fu, three four kicked in my door, five six I can't believe it. What a mess I'm in. She might she might, she might shake up everything I am. 'She might, she might' Milow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
Autumn L. Savannah

AGE : 27
NOMBRE DE CONTACTS : 4217
ANNIVERSAIRE : 04/03/1991
EN VILLE DEPUIS LE : 10/04/2012
AVATAR : Mila Kunis




MessageSujet: Re: autumn&samuel » Soyons extraordinaire à deux, qu'ordinaire tout seul. Lun 14 Jan 2013 - 15:08

Depuis quelques temps, tout semblait s’être range dans la vie d’Autumn. Elle ne passait plus sa vie à chercher des réponses à ses questions inutiles et surtout elle ne cherchait plus à se punir en n’acceptant aucune relation sentimentale –sachant très bien que la dernière qu’elle avait eue avait été des plus catastrophique-. Aujourd’hui, elle vivait quelque chose de spécial avec quelqu’un de tout aussi attrayant et profitait pleinement de sa vie bien simple. Un rien lui suffisait; un petit diner pizza toute garnie et bière devant la télévision, la belle photographe ne demandait que ça! Savannah ne pouvait dire si elle était amoureuse –en fait elle ne savait pas réellement ce qu’était ce sentiment- mais elle pouvait certifier qu’avec Sam tout allait pour le mieux, ils filaient un parfait bonheur que personne ne pouvait détruire. C’était une relation simple, sans prise de tête et surtout rempli de bonnes intentions dont Autumn ne pouvait désormais plus se passer.

La belle ouvrit les yeux, s’étirant entre deux bâillements. Ses draps étaient doux au contact de sa peau, une ambiance chaleureuse envahissait sa chambre habituellement vide et elle y prenait franchement goût. Elle remarqua par la même occasion que son compagnon n’était plus au lit, néanmoins elle en avait l’habitude. Autumn n’était pas une lève-tôt, bien au contraire, habitant seule pendant de nombreuses années, elle avait bien évidemment construit une plage horaire de sommeil bien anormale; dormant tantôt jusqu’à midi, tantôt jusqu’à neuf heures…mais elle ne se plaignait pas de cette bonne attitude que Samuel lui avait fait adopter. Encore bien endormi, la brunette se leva, étirant son dos jusqu’à le faire craquer puis attrapa son peignoir de soie accrocher au revers de sa porte, pour finalement l’enfiler en marchant sur la pointe des pieds alors qu’elle se rendait à la cuisine. Comme prévu il s’y trouvait, bouilloire à la main en train de remplir sa tasse de thé comme il avait l’habitude de le faire. Autumn entreprit donc de se rendre jusqu’à lui, l’enlaçant fougueusement par derrière. Boo! Dit-elle des plus joyeuse alors que son interlocuteur lui, semblait perplexe de l’avoir réveillé. Pas du tout! Avoua-t-elle franchement, délaissant ses bras d’autour de son compagnon pour à son tour, ouvrir l’armoire et sortir une tasse d’un rouge écarlate.


WATCH OUT FOR THAT BITCH CALLED KARMA
can you see the boy who put the hole in my heart, i'm driving through the town by myself in the car. coping in the night like a wolf in the dark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
M. Samuel McCourt

AGE : 32
NOMBRE DE CONTACTS : 58
ANNIVERSAIRE : 18/10/1986
EN VILLE DEPUIS LE : 02/10/2012
AVATAR : » Zac Sexy Efron




MessageSujet: Re: autumn&samuel » Soyons extraordinaire à deux, qu'ordinaire tout seul. Mar 15 Jan 2013 - 8:29

Autumn & Samuel

C'est ainsi que les choses doivent se passer dans un couple; de la simplicité, l'autre qui finit nos phrases, connaître les petits habitudes de sa bien aimée... Ca ne me dérangeait pas qu'elle larve un peu au lit, au contraire, je préférais la savoir en bonne santé plus qu'épuisée et puis j'avais toujours réussi à me débrouiller seul même si je n'étais pas chez moi. On partageait cette complicité avec Autumn, cette manière de prendre les choses comme elles venaient sans nous prendre la tête ou nous faire hésiter... Tout était doux et pure avec elle. Pas de méchanceté, pas d'agressivité. On pourrait presque croire qu'on est niais mais honnêtement, tout était parfait entre nous et je ne me croyais vraiment pas capable d'aimer à nouveau. Je fus légèrement surpris en sentant la jeune femme m'enlacer par derrière, elle savait que j'étais encore fragile du dos et même si elle y allait doucement, je ne pu m'empêcher de grimacer légèrement, surtout que depuis mon réveil, j'ai des petites aiguilles qui ont tendance à me tirer le dos. Je me retourna afin de lui faire face et de l'entourer de mes bras protecteurs. « Alors tant mieux! » Je l'embrassa sur le bout du nez avant de la lâcher pour qu'elle puisse prendre sa tasse. Je l'observais en coin, craquant toujours devant elle quand elle était dans son petit peignoir... Elle était si belle et pourtant si simple, même au réveil. Je fis tremper un peu mon sachet de thé dans l'eau chaude afin qu'il infuse avant de le presser pour le sécher puis je le jeta dans la poubelle sous l'évier de la cuisine. La tasse bien serrée entre mes mains un peu fraiche, mon visage se tordit à nouveau à cause de la douleur dans le dos. Je m'empressa de poser la tasse sur le meuble de cuisine avant de me masser un peu la zone en me contorsionnant un peu. « Je sais pas ce que j'ai ce matin... Ma blessure de guerre m'embête... » Je lâcha un juron alors qu'une nouvelle aiguille me transperça la peau. Je me pencha en avant, me pliant en deux sous la douleur. Ambulancier, je savais très bien que faire mais mes membres refusaient de bouger. Je constata avec effroi que je tremblait et que mon front était perlé de sueur. De la fièvre? Je retira mon t-shirt du mieux que je pu et essaya de voir dans quel état était la cicatrice de mon opération. Un nouveau juron s'échappa de mes lèvres. Une infection.




❝She might, she might❞
She's too blue-eyed possibly, then again she couldn't be. One two she knows kung fu, three four kicked in my door, five six I can't believe it. What a mess I'm in. She might she might, she might shake up everything I am. 'She might, she might' Milow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
Autumn L. Savannah

AGE : 27
NOMBRE DE CONTACTS : 4217
ANNIVERSAIRE : 04/03/1991
EN VILLE DEPUIS LE : 10/04/2012
AVATAR : Mila Kunis




MessageSujet: Re: autumn&samuel » Soyons extraordinaire à deux, qu'ordinaire tout seul. Mer 16 Jan 2013 - 16:33

La belle brunette était donc sur le bout des pieds, attrapant l’une de ses superbes tasses rouges qu’elle déposa ensuite sur le comptoir adjacent à l’évier. Elle vérifia ensuite l’état de la bouilloire, il y avait suffisamment d’eau pour un café, elle sourit donc naïvement alors que Sam déposa sa boisson chaude d’un geste plutôt vif. Ça n’va pas? Questionna la photographe, s’approchant un peu plus de son compagnon qui lui avoua avoir quelques misère avec sa blessure de guerre depuis son réveil. Et moi qui t’ai prise par surprise… Elle se mordilla la lèvres supérieure, se trouvant quelque peu sotte d’avoir fait ce petit geste; elle connaissait les craintes et les spasmes de son compagnon, pourtant ce matin-là, elle avait complètement oublié d’en prendre note. Évidemment elle savait pertinemment qu’elle ne pourrait rien faire, elle alla donc à la deuxième porte d’armoire se chercher le pot de café moulu qu’elle ouvrit, toujours un regard sceptique sur l’ambulancier qui semblait de plus en plus mal dans sa peau. T’es sûr que… Elle n’eut pas même le temps de terminer sa phrase que déjà, Sam se pliait en deux, retirant son chandail le plus rapidement possible alors qu’il perlait à grandes gouttes. Visiblement rien n’allait plus avec ce beau brun, Autumn grimaça. Le voir souffrir comme ça lui donnait mal intérieurement. Sam… Dit-elle d’une voix craintive. Elle ne savait guère comment agir avec ce genre d’histoire. Autumn savait néanmoins que par moment mieux valait ne pas en faire trop d’un coup. Tu veux que j’appelle les secours? Implora pratiquement la belle brunette, totalement hors d’elle-même, grimaçant toujours alors que son copain dégradait de mal en pis.


WATCH OUT FOR THAT BITCH CALLED KARMA
can you see the boy who put the hole in my heart, i'm driving through the town by myself in the car. coping in the night like a wolf in the dark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
M. Samuel McCourt

AGE : 32
NOMBRE DE CONTACTS : 58
ANNIVERSAIRE : 18/10/1986
EN VILLE DEPUIS LE : 02/10/2012
AVATAR : » Zac Sexy Efron




MessageSujet: Re: autumn&samuel » Soyons extraordinaire à deux, qu'ordinaire tout seul. Jeu 17 Jan 2013 - 5:52

Autumn & Samuel

Il est bien connu que le bonheur ne dure jamais. Il y a quelques instants, j'étais en train de me dire à quel point la vie était belle depuis qu'Autumn y était apparue et voilà que j'étais à genoux au milieu de sa cuisine, plié en deux de douleur à cause de mes vieilles blessures de la guerre. En me mettant dos au four, je découvris mon reflet et ma cicatrice était rouge et gonflée, ce qui expliquerait ma soudaine fièvre. Je poussa un profond soupir et vis que ma chérie commençait à paniquer. J'essaya de lui faire un sourire pour la rassurer, mais celui-ci ressemblait davantage à une grimace. « Non pas les secours. Je suis ambulancier je te rappelle. » dis-je en gonflant mon égo malgré la douleur qui me transperçait le dos. Comme quoi, je ne perdais jamais mon humour... Je me rappelais très bien du moment où mon corps avait frappé de plein fouet cette maison en Afghanistan, suite à l'explosion d'une mine à mon côté droit. Je me rappelle très bien de la poussière, des pierres qui me piquait le visage et de la douleur... Suite à cet accident, j'avais été envoyé dans un hôpital en Allemagne, un hopital exprès pour les militaires blessés en guerre et là-bas c'est l'usine; ils vous accueillent, vous 'réparent' et vous repartez dans votre pays. Je savais très bien qu'ils avaient dû me mettre une prothèse dans l'épaule car elle s'était retrouvée réduite en miette et je me demandais si ce n'était pas la source de l'infection. J'espérais que non, car ça voudrait dire que je devrais me refaire opérer et honnêtement, j'avais mieux à faire. « Tu as de la glace au congélateur? » demandais-je tout en me trainant vers le canapé et m'allongeant sur le ventre. « Ma sacoche d'ambulancier est dans le coffre de ma voiture, dedans j'ai des anti inflammatoires dedans... » Voilà exactement pourquoi je m'étais interdit de tomber amoureux ou du moins de me plonger corps et âme dans une relation, je ne voulais pas que la personne qui partagerait ma vie devrait supporter ce genre de choses. Etre avec un militaire à la retraite n'était pas tous les jours faciles. Car même si aujourd'hui je ne fais plus de cauchemars la nuit, j'aurais toujours des séquelles de la guerre. Et là en l'occurrence, je m'en voulais qu'Autumn doive vivre ça.




❝She might, she might❞
She's too blue-eyed possibly, then again she couldn't be. One two she knows kung fu, three four kicked in my door, five six I can't believe it. What a mess I'm in. She might she might, she might shake up everything I am. 'She might, she might' Milow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
Autumn L. Savannah

AGE : 27
NOMBRE DE CONTACTS : 4217
ANNIVERSAIRE : 04/03/1991
EN VILLE DEPUIS LE : 10/04/2012
AVATAR : Mila Kunis




MessageSujet: Re: autumn&samuel » Soyons extraordinaire à deux, qu'ordinaire tout seul. Jeu 17 Jan 2013 - 18:01

Comme elle se doutait bien, Samuel refusa l’offre d’appeler les secours, prétextant qu’il était lui-même ambulancier à la base. Les hommes et leur égo, se dit la belle Autumn qui fronça davantage les sourcils, créant une petite ride entre son front et la pointe de son nez. Évidemment elle ne savait pas quoi faire encore une fois, hormis le regarder d’un air désastreux. Il lui demanda finalement si elle avait de la glace au congélateur. Bien heureuse de toujours prévoir ce genre de trucs, elle ouvrit sans plus attendre son gros réfrigérateur blanc pour attraper un bac de glace blanche toute prête. Elle déposa rapidement le bac sur le comptoir puis accouru à la salle de bain pour dénicher une petite serviette. Lorsqu’elle revint à la cuisine, Samuel s’était étendu, ventre contre le sofa, au salon. J’arrive! Dit-elle, renversant les glaçons dans la serviette qu’elle mouilla quelque peu pour laisser le froid transpercer le tissu. Elle accouru ensuite jusqu’au corps bouillant de son copain qui lui demandait d’aller chercher son sac d’ambulancier. Alors j’y vais, tiens. Elle lui déposa la serviette glacée sur le dos, grimaçant, se disant que ce devait être fort déplaisant de ressentir un mal si grand puis se tassa, cherchant les clés de Sam du regard. Une fois qu’elle les eut trouvées sur la table basse, la brunette accouru à la porte, criant un : Je reviens toute suite! À son copain qui semblait franchement amoché. Elle ne savait pas si ce mal allait passer ou même si son infection allait disparaitre, mais elle savait une chose, si cela persistait, malgré les refus de son copain, Autumn préviendrait les secours qui s’en chargerait cent fois mieux qu’elle ne pourrait le faire elle-même. Savannah trouva finalement la voiture puis le sac en question. D’un pas décidé, elle remonta à l’appartement, trainant la trousse qu’elle garda serrée contre elle. Voilà je l’ai! Répliqua la photographe, lui présentant le sac.


WATCH OUT FOR THAT BITCH CALLED KARMA
can you see the boy who put the hole in my heart, i'm driving through the town by myself in the car. coping in the night like a wolf in the dark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
M. Samuel McCourt

AGE : 32
NOMBRE DE CONTACTS : 58
ANNIVERSAIRE : 18/10/1986
EN VILLE DEPUIS LE : 02/10/2012
AVATAR : » Zac Sexy Efron




MessageSujet: Re: autumn&samuel » Soyons extraordinaire à deux, qu'ordinaire tout seul. Ven 18 Jan 2013 - 7:29

Autumn & Samuel

Une flopée d'injures me traversaient l'esprit. Si maman entendait ça, elle s'énerverait, me laverais la bouche avec du savon et me soutirais de l'argent de poche pour avoir dit de pareils mots. Malgré la douleur, à cette pensée mes lèvres s'étirèrent en un sourire. Autumn revint rapidement avec de la glace, qu'elle déposa sur mon dos. Je grimaça, la tête enfoui dans un coussin du canapé. Je contorsionna mon bras pour déplacer la glace à l'endroit de la cicatrice, juste sous l'épaule, vers les côtes dorsales alors que ma petite amie fila chercher ma sacoche d'ambulancier. C'est dans ces moments là que je remercie Dieu - pourtant je ne suis pas croyant - d'avoir eu l'idée de prendre ma sacoche avec moi qui avait tendance à rester dans mon casier à l'hôpital. Je me disais souvent qu'en la prenant avec moi, si y avait un pépin quelque part, j'avais de quoi faire les premiers soins et j'avais vu juste, sauf que je ne m'étais pas attendu à ce que ça soit pour moi... Je sursauta légèrement en entendant Autumn revenir. Je me pencha un peu sur le côté pour ouvrir ma sacoche, attraper une petite fiole contenant un liquide transparent. « Un verre d'eau sil-te-plaît... Et après j'arrête de te demander des trucs, promis! » J'essaye de lui faire un sourire avant de me laisser à nouveau tomber la tête dans les coussins. La réalité était évidente, j'avais tellement mal à l'épaule et à la cicatrice, que mon corps rejetait la prothèse mais ne voulant pas aller à l'hôpital, j'allais essayer de retarder l'échéance en prenant des anti inflammatoires. Au moins que ça puisse attendre demain, que je ne sois plus chez Autumn et que je puisse y aller sans l'inquiéter. La jeune femme revint avec un verre d'eau et je me cala dans le canapé de manière à ce qu'elle puisse quand même s'assoir près de moi. Je vida le contenu de la petite fiole dans le verre et bu le tout en essayant de faire abstraction du goût immonde. Le verre reposait à nouveau sur la table basse du salon et je poussa un soupir de soulagement. Mes doigts cherchèrent ceux de la jeune femme, les liant ensembles.




❝She might, she might❞
She's too blue-eyed possibly, then again she couldn't be. One two she knows kung fu, three four kicked in my door, five six I can't believe it. What a mess I'm in. She might she might, she might shake up everything I am. 'She might, she might' Milow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
Autumn L. Savannah

AGE : 27
NOMBRE DE CONTACTS : 4217
ANNIVERSAIRE : 04/03/1991
EN VILLE DEPUIS LE : 10/04/2012
AVATAR : Mila Kunis




MessageSujet: Re: autumn&samuel » Soyons extraordinaire à deux, qu'ordinaire tout seul. Sam 19 Jan 2013 - 16:42

Autumn s’accroupit, entre le canapé où jonchait son petit ami en pleine galère et la table basse, tenant le sac à deux mains alors que Sam prenait le nécessaire à sa guérison. « Un verre d'eau sil-te-plaît... Et après j'arrête de te demander des trucs, promis! » Elle lui sourit gentiment tout en se relevant de sur ses deux genoux. Ça ne me dérange pas, bien au contraire! Elle voulait l’aider, lui apporter son secoure du mieux qu’elle le pouvait et si cela signifiait de se lever tous les trois minutes pour lui filer quelque chose, eh bien c’était déjà se rendre utile! La brune marcha donc jusqu’à la cuisine où elle ouvrit le réfrigérateur pour y prendre la carafe d’eau bien froide qu’elle versa dans un grand verre de vitre transparent. Elle revint finalement à la charge, d’un pas rapide pour lui tendre la boisson qu’il attrapa tout aussi rapidement. Autumn le regarda boire d’un trait l’eau qu’elle venait de lui tendre, s’assoyant ensuite au bout du canapé alors qu’il semblait lui faire une petit place. Elle lui sourit tristement, le regardant sans pitié, seulement avec crainte qu’il ne se sente pas mieux par la suite. Samuel semblait chercher sa main, la brunette lui la tendit, attrapant ses doigts crispés qui semblait ne faire qu’uns avec les siens. Tu crois que ça iras? Questionna la photographe, mordillant sa lèvre inférieur, regardant toujours son petit copain. Autumn n’avait aucune envie de le laisser dans cet état, mais d’un autre sens elle le comprenait de ne pas vouloir mettre les pieds dans un hôpital, lieu qu’il côtoyait tous les jours de sa vie…sans parler du fait que leur relation n’était pas des plus…vieille? À sa place, Autumn n’aurait pas voulue qu’on la voit dans cette situation et se serait terrer dans un trou!


WATCH OUT FOR THAT BITCH CALLED KARMA
can you see the boy who put the hole in my heart, i'm driving through the town by myself in the car. coping in the night like a wolf in the dark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
M. Samuel McCourt

AGE : 32
NOMBRE DE CONTACTS : 58
ANNIVERSAIRE : 18/10/1986
EN VILLE DEPUIS LE : 02/10/2012
AVATAR : » Zac Sexy Efron




MessageSujet: Re: autumn&samuel » Soyons extraordinaire à deux, qu'ordinaire tout seul. Dim 20 Jan 2013 - 10:12

Autumn & Samuel

Si ça va aller? J'avais envie de lui répondre que oui, mais à mon avis c'était plutôt mal barré. Mon corps rejetait la prothèse qu'on m'a mis dans l'épaule et la seule solution et de se refaire opérer pour en mettre une autre. Exactement le genre de chose que je n'aime pas. L'avantage de cet anti douleurs c'est qu'il va rapidement dans le sang vu qu'il est sous forme liquide et donc il fait rapidement effet. Je voyais bien qu'Autumn n'était pas rassurée. « Ca va aller, t'inquiète pas. Au pire des cas j'irais à l'hôpital demain mais l'anti douleur que je viens de prendre va pas tarder à faire effet. » dis-je doucement. J'essaya de me mettre un peu sur le côté pour mieux voir la jeune femme et je lui fis un tendre sourire. Elle est tellement belle. J'ai de la chance d'être tombé sur elle dans ce café un jour alors qu'elle s'était évanouie devant le comptoir. Autumn respirait la douceur et la gentillesse. Ma main se leva vers sa joue, et se mit à la caresser tendrement. « Ca va? Tu n'as pas à te faire de soucis tu sais... » dis-je pour la rassurer.




❝She might, she might❞
She's too blue-eyed possibly, then again she couldn't be. One two she knows kung fu, three four kicked in my door, five six I can't believe it. What a mess I'm in. She might she might, she might shake up everything I am. 'She might, she might' Milow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
Autumn L. Savannah

AGE : 27
NOMBRE DE CONTACTS : 4217
ANNIVERSAIRE : 04/03/1991
EN VILLE DEPUIS LE : 10/04/2012
AVATAR : Mila Kunis




MessageSujet: Re: autumn&samuel » Soyons extraordinaire à deux, qu'ordinaire tout seul. Mar 22 Jan 2013 - 18:10

Autumn tenait donc la main du jeune ambulancier bien vautré dans le canapé. Déjà il semblait plus serein, moins touché par cette infection qui l’avait terrassé quelques minutes plus tôt dans la petite cuisine de son appartement. « Ca va aller, t'inquiète pas. Au pire des cas j'irais à l'hôpital demain mais l'anti douleur que je viens de prendre va pas tarder à faire effet. » Elle était quelque peu soulagé par cette phrase, elle ne tenait pas à le voir dépérir sous ses yeux –ou plus loin- s’il disait vouloir se rendre au urgences, il le ferait, ça Autumn en était persuadé. D’accord Dit-elle d’un sourire qui se voulait tout aussi rassurant. C’était la première fois qu’Autum avait peur de la sorte, du moins pour quelqu’un. Certes elle s’était déjà fait voler un sac à main, heureusement une jeune femme l’avait aidé à lui payer son compte, seulement là, c’était différent, elle ne pouvait pas changer la donne. Oui ça va… et puis ça va passer, c’est sur le moment, je t’avoue que j’ai eu peur… Dit-elle honnêtement à celui qui vint poser sa main douce contre sa joue bien rose. Je ne m’y connais pas aussi bien que toi tu sais! Ajouta ensuite la brunette d’un rire du au stress. Elle souffla enfin. Et qu’est ce qui va se passer maintenant? Tu n’vas pas guérir d’une seule fiole d’anti inflammatoire, j’suis pas du domaine médical, mais j’ai mes connaissances quand même… Elle n’avait pas tort.


WATCH OUT FOR THAT BITCH CALLED KARMA
can you see the boy who put the hole in my heart, i'm driving through the town by myself in the car. coping in the night like a wolf in the dark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
M. Samuel McCourt

AGE : 32
NOMBRE DE CONTACTS : 58
ANNIVERSAIRE : 18/10/1986
EN VILLE DEPUIS LE : 02/10/2012
AVATAR : » Zac Sexy Efron




MessageSujet: Re: autumn&samuel » Soyons extraordinaire à deux, qu'ordinaire tout seul. Jeu 24 Jan 2013 - 11:36

Autumn & Samuel

Je regarde Autumn d'une manière désolée... Et puis je me rends compte que je ne lui ai jamais vraiment parlé de ce que j'ai vécu là-bas. J'en parle à personne pour être honnête mais peut-être qu'elle serait rassurée si je lui expliquais d'où me vient cette blessure... Je l'attire près de moi, mais de manière à ce que je n'aie pas mal et lui caresse le dos de la main avec mon pouce. « Je vais être honnête... Je pense que je vais devoir me faire opérer. » Si ce que je pensais était fondé, il le faudrait car le seul moyen de guérir d'un rejet de prothèse c'est de l'enlever et d'en mettre une nouvelle, mais ça veut dire rebelotte les mois de rééducation et de douleur et franchement, rien que d'y penser, ça ne m'enchante pas du tout... « Quand j'étais là-bas... Une mine a explosé sur ma droite et je me suis fait propulser contre une maison en pierre. Mon épaule était en miette et j'ai été transféré en Allemagne pour me faire soigner dans un hôpital exprès pour les soldats. Là-bas, ils m'ont mis une prothèse pour remplacer mon épaule et je pense qu'on doit me la changer... » finis-je par avouer d'une traite. Autumn sait que j'ai été en guerre et que j'ai arrêté suite à une grosse blessure mais j'ai jamais réussi à parler de ça... Heureusement, elle n'a jamais tenu à creuser et je ne tiens vraiment pas à lui expliquer tout ce que j'ai vu là-bas. Néanmoins, si elle me demande, je lui répondrais sincèrement. « Mais tu sais, je ne suis qu'ambulancier, je ne suis pas médecin alors peut-être que je me trompe et que je ne vais pas devoir me faire opérer. C'est peut-être juste une petite infection. » Un mince sourire étire mes lèvres. La douleur s'estompe gentiment, merci l'anti inflammatoire. Je me sens un peu lourd, je sais que l'un des effets secondaire et la somnolence mais j'ai pas envie de dormir, je veux rester avec ma chérie. « Je vais pas pouvoir courir un marathon aujourd'hui mais on peut quand même essayer de faire quelque chose si ça te dit... »




❝She might, she might❞
She's too blue-eyed possibly, then again she couldn't be. One two she knows kung fu, three four kicked in my door, five six I can't believe it. What a mess I'm in. She might she might, she might shake up everything I am. 'She might, she might' Milow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
Autumn L. Savannah

AGE : 27
NOMBRE DE CONTACTS : 4217
ANNIVERSAIRE : 04/03/1991
EN VILLE DEPUIS LE : 10/04/2012
AVATAR : Mila Kunis




MessageSujet: Re: autumn&samuel » Soyons extraordinaire à deux, qu'ordinaire tout seul. Sam 26 Jan 2013 - 15:39

Autumn se laissa entrainer vers son petit copain qui lui frotta gentiment le dos d’une main habille. « Je vais être honnête... Je pense que je vais devoir me faire opérer. » La jeune femme ne put s’empêcher de se retourner, regardant avec une pointe d’anxiété son amoureux qui devrait très probablement passer sous le bistouri puis qui devrait ensuite réapprendre à bouger correctement. Aut connaissait quelque peu le parcours dans ce genre de situation, que de frustration et de douleur, seulement elle se sentait prête à affronter cette épreuve avec lui. La brunette posa sa minuscule main contre la joue de Sam, se voulant être réconfortante, alors que lui, lui avouait la manière dont il s’était blessé. Comme elle l’eu cru avant même qu’il n’ouvre la bouche, la guerre en était la cause. La douce écoutait son petit ami lui raconter l’effroyable histoire, lui disant qu’il avait été soigné en Allemagne, mais qu’il devrait très probablement devoir se la faire remplacer de nouveau. Autumn ne savait pas tellement comment réagir face à cette révélation. Elle n’était pas fringante de la guerre, des bombes et de tout le reste, seulement elle aimait Sam, plus que tout et sincèrement elle ne souhaitait nul autre que son bien. Elle ne posa donc pas davantage de question, elle connaissait maintenant la cause et c’était suffisant, s’il avait besoin d’ajouter quoi que ce soit, il le ferait sans problème et Autumn le savait pertinemment. « Mais tu sais, je ne suis qu'ambulancier, je ne suis pas médecin alors peut-être que je me trompe et que je ne vais pas devoir me faire opérer. C'est peut-être juste une petite infection. » Savannah sourit, levant les yeux au ciel. Elle savait qu’il tentait de la rassurer, tout comme il essayait de se rassurer lui-même et elle n’avait rien contre l’idée. Alors on se croise les doigts pour que ce soit simplement ça. Dit-elle, souriant de nouveau, portant sa main à sa tête pour replacer une mèche de cheveux derrière son oreille. Pourquoi pas? Bien que je doute d’avoir envie de te voir souffrir, je préfère de loin ne pas trop bouger aujourd’hui! Et elle n’avait pas tort, mieux valait rester allonger pour cette journée, du moins jusqu’à ce que les médecins aient pris une décision. Un film ça t’irait?


WATCH OUT FOR THAT BITCH CALLED KARMA
can you see the boy who put the hole in my heart, i'm driving through the town by myself in the car. coping in the night like a wolf in the dark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
M. Samuel McCourt

AGE : 32
NOMBRE DE CONTACTS : 58
ANNIVERSAIRE : 18/10/1986
EN VILLE DEPUIS LE : 02/10/2012
AVATAR : » Zac Sexy Efron




MessageSujet: Re: autumn&samuel » Soyons extraordinaire à deux, qu'ordinaire tout seul. Lun 28 Jan 2013 - 8:08

Autumn & Samuel

Autumn a toujours eu beaucoup de classe envers moi, elle n'a jamais cherché à connaître des détails sur mes missions en Afghanistan, comparé à d'autres personnes l'ont fait. Quand je suis revenu ici et que j'ai appris la mort de ma mère, j'ai eu pas mal de visite de voisins et de ses amis qui voulaient savoir ce que j'allais faire. Ils venaient m'apporter de repas tout prêt comme si la nourriture allait m'aider à aller mieux. Mais à chaque fois qu'ils venaient, ils commençaient à parler de ma maman, puis petit à petit, le sujet déviait sur la guerre. Leurs questions m'embarrassaient vraiment et j'avais pas du tout envie d'aborder le sujet. Je l'ai fais avec personne d'ailleurs. Jusqu'à aujourd'hui. Avec Autumn. Je me rends compte que ça me fait du bien d'en parler, c'est quelque chose de très lourd à porter sur soit mais je sens vite que j'ai du mal à aller jusqu'au bout et comme toujours, Autumn n'en demande pas davantage. J'adore cette qualité chez elle. Je peux être moi même sans qu'elle me regarde comme si j'étais un soldat miraculé.

Je vois bien que ma crise lui a fait un peu peur mais petit à petit, son visage s'adoucit et je vois qu'elle se sent rassurée. Je ne veux pas crier au loup tout de suite, alors je préfère dire que si ça se trouve, ce n'est pas ça. Et ça peut tout à fait être le cas. Elle est d'accord pour qu'on ne fasse pas grand chose aujourd'hui. Bien sur, j'aurais préféré qu'on aille se balader mais on le ferait une autre fois. C'est mieux. « Un film ça me va très bien! Mais tu choisis d'accord? » je dis doucement avec un sourire attendri. Je suis nul pour choisir des films et en plus de ça, je n'ai pas de genre préféré particulier, j'aime de tout.





❝She might, she might❞
She's too blue-eyed possibly, then again she couldn't be. One two she knows kung fu, three four kicked in my door, five six I can't believe it. What a mess I'm in. She might she might, she might shake up everything I am. 'She might, she might' Milow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
Autumn L. Savannah

AGE : 27
NOMBRE DE CONTACTS : 4217
ANNIVERSAIRE : 04/03/1991
EN VILLE DEPUIS LE : 10/04/2012
AVATAR : Mila Kunis




MessageSujet: Re: autumn&samuel » Soyons extraordinaire à deux, qu'ordinaire tout seul. Mer 30 Jan 2013 - 16:11

Autumn ne put s’empêcher de rire lorsque son copain accepta l’offre de regarder un film, mais qu’il se déclina pour le choisir. Autumn adorait la réparti de Sam, il avait de l’entregent et savait comment se tenir, mais il avait sans cesse cette petite pointe de liberté par la même occasion lorsqu’ils étaient tous les deux. Beaucoup de gens n’auraient pas appréciés de se faire dire : choisi. En fait Autumn ne connaissait personne qui détestait se faire dire ça par son ou sa petite amie, seulement elle s’en fichait, s’il voulait qu’elle choisisse, c’était parce qu’il voulait lui laisser la chance de regarder quelque chose qu’elle aime, encore une fois c’était tout à son honneur. La brunette se pencha donc vers la petite table console pour attraper la manette de la télévision puis cliqua sur MENU, où le guide apparu sous ses yeux. Il n’était pas bien tard et ils auraient toute la journée pour se trouver un film. Elle parcouru donc les divers chaines puis tomba sur un film de comédie; rire était toujours gagnant, elle appuya donc sur ce canal et regarda son copain d’un sourire. On a tout de même pas envie de pleurer en plus de ça! Dit-elle tout en passant son bras en dessous de celui de son copain, s’installant confortablement au creux de son torse, faisant attention bien évidemment pour ne pas toucher la partie sensible. J’te fait mal? Elle se doutait bien que non, mais elle préférait de loin s’en informer.


WATCH OUT FOR THAT BITCH CALLED KARMA
can you see the boy who put the hole in my heart, i'm driving through the town by myself in the car. coping in the night like a wolf in the dark.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO DETROIT
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: autumn&samuel » Soyons extraordinaire à deux, qu'ordinaire tout seul.

Revenir en haut Aller en bas
 

autumn&samuel » Soyons extraordinaire à deux, qu'ordinaire tout seul.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Deux humoristes virés du poste
» SUJET TERMINE - La suite de la soirée~Juste nous deux! [Alec]
» Soyons fous ;D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M NOT PERFECT :: ϟ Quartiers résidentiels :: 6288 √-