AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 It's really you? || Gillian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

WELCOME TO DETROIT
Taylor I. Lawson

AGE : 33
NOMBRE DE CONTACTS : 253
ANNIVERSAIRE : 05/06/1985
EN VILLE DEPUIS LE : 22/09/2012
AVATAR : Elizabeth Mitchell




MessageSujet: It's really you? || Gillian Mer 2 Jan 2013 - 14:48

Taylor & Gillian
« You don't have to worried »


    Après avoir passé quelques jours à l'hopital, Taylor avait signé une décharge pour rentrer chez elle. Son appartement lui semblait vide et sans vie, sans son fils. Elle était entourée mais rien n'arrivait à la faire aller mieux. Ne pas savoir où il était, comment il allait, si il était vivant... C'était toutes des questions qui le faisaient vivre un enfer. Elle se sentait coupable, au fond d'elle même, elle savait que c'était de sa faute ce qui s'était passé. Si elle avait fait son boulot correctement et protégé Casey...

    Le soleil se mit à envahir la pièce alors que la blondinette n'avait pas fermé l'oeil de toute la nuit. Dès qu'elle partait dans un semblant de sommeil, la peur la prenait dans les trippes et le moindre petit bruit la faisait sursauter. Elle était épuisée et ne tenait pas le coup. Surtout qu'elle n'avait toujours aucune nouvelles de son petit bout. Pas une trace rien du tout! Comme si il s'était volatilisé avec cet homme. Sa voix résonnait dans sa tête comme un écho interminable. De temps en temps, le téléphone sonnait pour laisser place à des journaliste avares de renseignements. Sa vie était une vraie catastrophe. Comment elle allait pouvoir faire face à tout ce qui lui arrivait? L'avocate sortit de son lit assez difficilement. Les hématomes changeait un peu de couleur sur son visage et il était un peu moins gonflé qu'à son arrivée à l'hopital. Ses côtes cassées lui fasaient mal mais elle se hissa quand même jusqu'à la salle de bain. Entrée dans la douche, elle laissa l'eau quasi bouillante lui couler dessus pendant un très long moment alors que les larmes ne cessaient se couler le long de ses joues. Recroquevillée dans le fond de la cabine, Taylor passa une bonne heure sous l'eau.

    Elle fini par en sortir toute dégoulinante. Elle se sècha et enfila un survêt et un pull bien large. Ses cheveux étaient trempés et elle entendit des coups à sa porte. Lentement, comme en marche automatique, elle se bougea jusqu'à l'entrée et ouvrit la porte. Les yeux rougis, elle resta là sans bouger et sans dire un mot. Comme si elle avait un fantôme devant elle. C'était un peu le cas d'ailleurs. Son coeur cognait terriblement fort dans sa poitrine et elle mit quelques minutes avant de réagir.

    - Je...

    Evidement qu'elle la reconnaissait! C'était Gillian après tout, la seule personne qu'elle ait vraiment aimé dans sa vie et celle qui compterait jusqu'au bout. Mais qu'est ce qu'elle faisait là? Taylor était dans le brouillard total. Elle ne pu sortir aucun autre mot et se recula un peu pour lui laisser le choix d'entrer...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
Gillian Emerson

AGE : 30
NOMBRE DE CONTACTS : 19
ANNIVERSAIRE : 09/01/1988
EN VILLE DEPUIS LE : 11/11/2012
AVATAR : Anna Torv




MessageSujet: Re: It's really you? || Gillian Mer 2 Jan 2013 - 16:01

Taylor
« Tell me: where is the shepherd for this lost lamb ? »

Je...

Je me fustigeais déjà de ne pas avoir appelé plus tôt pour la prévenir. L'avertir de mon arrivée. Lui faire savoir que je n'allais pas tarder. Et là, alors qu'elle accusait le choc de me revoir après tant d'années, je n'avais que le temps de l'observer discrètement, découvrir avec désolation les marques qui lui restaient après ce qu'elle avait bien pu traverser. Et à cette vue, une boule de furie gonfla dans ma poitrine, menaçant d'éclater avant de retourner veiller au plus profond de noirs desseins que je réservais à ceux qui avaient bien pu la mettre dans cet état. Elle avait l'air fatiguée, exténuée même, et sa peau rougissait encore par endroit de là où l'eau brûlante d'une douche avait dû frapper. Est-ce que je peux ent... Elle ne me laissa pas le loisir de finir ma question, je ne suis même pas sûre qu'elle l'ait entendue, mais se démarqua de l'entrée pour me laisser suffisamment de place pour m'avancer. Refermer la porte derrière moi. Profiter qu'aucun regard curieux ne puisse capturer ce qui allait suivre avant de la prendre dans mes bras et juste là tenir là. Ses yeux rougis ne trompaient pas, elle avait dû passer une petite éternité à pleurer dans les heures qui ont précédés et pendant une seconde je m'en voulais d'avoir attendu dehors si longtemps le courage de l'affronter.

De la retrouver.

D'oser me présenter à elle alors qu'elle avait été celle à partir, il y a si longtemps. Mais les craintes et autres soucis disparurent de mon esprit alors que je la berçais doucement tel que je n'aurais jamais pu le faire si la porte d'entrée était restée ouverte: je devais -aux yeux du monde- rester l'agent en charge du dossier et donc entièrement objective. Si quelqu'un découvrait quoi que ce soit de ce qui me liait à elle, on pouvait m'évincer et c'était une option complètement inacceptable. Alors il fallait faire attention, la tenir là, la laisser s'exprimer si elle le désirait avant de plonger à nouveau sur ses épaules le poids de l'investigation que je m'étais octroyée. Taylor. Ma belle Taylor... Nous avions toujours été là l'une pour l'autre lorsque nous étions jeunes, amies au point de ne nécessiter de language parlé pour se comprendre, complices amoureuses à qui rien ne résistaient. Le monde était à nous... Jusqu'à ce que tout bascule, à cause de moi. Elle avait tenté d'être là pour moi mais je ne l'avais pas laissé faire et aujourd'hui venait l'opportunité de répondre à cette dette. Être là pour elle. Retrouver son fils. Lui rendre sa famille. Ramener un sourire sur le visage dont je séchais les larmes avant de finalement m'écarter. Combien de temps s'était écoulé, je n'en savais rien, mais je me sentais ragaillardie par l'étreinte. Je suis venue dès que j'ai su. Et... Taylor ? Hey... On va le retrouver, d'accord ? Toi et moi... Tout ira bien, tu verras. Je n'en étais pas encore à lui parler de mon rôle dans l'investigation, pour l'instant ma priorité était de calmer et prendre soin de la jeune femme qui semblait à peine forte assez pour se tenir debout. A peine...

© Chieuze




GILLIAN EMERSON ϟ « I will always love you » « It is at moments like these that I know my what my purpose is in life. I am here to love you, to hold you in my arms, to protect you. I am here to learn from you and to receive your love in return. I am here because there is no other place to be.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
Taylor I. Lawson

AGE : 33
NOMBRE DE CONTACTS : 253
ANNIVERSAIRE : 05/06/1985
EN VILLE DEPUIS LE : 22/09/2012
AVATAR : Elizabeth Mitchell




MessageSujet: Re: It's really you? || Gillian Mer 2 Jan 2013 - 16:41

    Elle y avait énormément pensé à ce moment où elle reverrait Gillian... Elle l'avait imaginé de plein de façons différentes. Dans les cris, les larmes, l'incompréhension... Mais aussi dans la joie et le sourire. Il est vrai qu'elle était celle qui était partie et elle en avait été détruite. Mais elle avait perdu sa mère, elle ne voulait pas voir Gillian se détruire de la sorte. Et même si c'était lâche, elle avait préféré s'éloigner quand elle avait refusé son ultimatum. Ohh elle s'en était voulut pendant très longtemps parce qu'elle l'avait laissé tombée. Elle avait tenté de lutter, de l'aider mais son addiction aux drogues avaient été trop forte! Voir la jeune femme juste en face d'elle lui fit un choc. Des tonnes de questions fusaient dans sa tête et elle n'arrivait pas à comprendre. Gillian avait changé mais elle aurait pu la croiser n'importe où, elle l'aurait reconnu...

    Taylor était dans un état second. Elle se recula pour la laisser entrer mais n'entendit même pas sa demande de pouvoir s'avancer. La jeune femme entendit la porte se refermer et se retourna. Mais à peine face à Gillian, que celle ci la prenait déjà tout contre elle. Dix ans... Ca paraît une éternité et pourtant, tous les souvenirs sont frais. A cette étreinte, Taylor ferma une seconde les yeux alors que cette boule qu'elle avait dans le ventre lui était douloureuse! Elle n'avait pas sortit un mot. Ca ne passait pas ses lèvres. Comme si son corps l'empêchait de s'exprimer. Quand Gillian se recula, elle tangua légèrement. La blondinette ne menait pas le large et releva son regard quand elle l'entendit parler.
    "Tout ira bien, tu verras..." Comment les choses pouvaient aller bien après ça? Dans sa tête, le pire des scénario se créait. Elle n'avait pas de nouvelles de la police, aucune demande de rançon, rien du tout! La tête baissée, des larmes se remirent à passer la frontière de ses yeux et la blondinette se dirigea vers la cuisine.

    - Est ce que tu veux boire quelque chose?

    Ca lui permettrait de reprendre un peu ses esprits. S'atteler à lui faire du café du thé ou n'importe quel autre breuvage. Taylor voulait savoir comment elle l'avait trouvé mais ne posa pas la question. Après tout, ils en avaient parlé aux infos. Gillian avait surement dû l'apprendre comme ça. Elle était loin de se douter que c'était sa profession qui l'amenait à Détroit!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO DETROIT
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: It's really you? || Gillian

Revenir en haut Aller en bas
 

It's really you? || Gillian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fiche de Joe Gillian
» EFFIE ☽ Normal people scare me. feat/GILLIAN ZINSER
» LADY RORY's BLOG
» « Ca mousse, mousse ! » [24.01.12 ✔ 10h49]
» Ivy S. Cobb • That's the time where I'm suppose to put a quote so cool •

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M NOT PERFECT :: ϟ Quartiers résidentiels :: 1276 √-