AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 {Destiny & philadelphia} Parce qu'on a tous peur d'être les pires parents au monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

WELCOME TO DETROIT
A. Philadelphia Lindley

AGE : 27
NOMBRE DE CONTACTS : 111
ANNIVERSAIRE : 10/03/1991
EN VILLE DEPUIS LE : 01/12/2012
AVATAR : Odette Annable




MessageSujet: {Destiny & philadelphia} Parce qu'on a tous peur d'être les pires parents au monde Lun 3 Déc 2012 - 15:59










Parce qu'on a tous peur d'être les pires parents au monde
with Destiny and Philadelphia


Enfin ! Le camion des déménageurs avaient terminé de déplacer le mobilier ainsi que les piles de cartons de Philadelphia. Elle n'aurait jamais cru qu'un déménagement était aussi pénible et longs. De plus, les hommes en question, étaient des incapables. Si elle n'avait pas été sur leur dos, ils seraient parti après avoir déposé les objets, en vrac sur le sol du salon. La jeune veuve du assister chacun d'entre eux et bien leur indiquer où allait telle chose. Elle les paya en signant un chèque et les laissa vaquer à leurs occupations.

Phil regardait autour d'elle, et constatait que son loft prenait de l'allure petit à petit. Il lui restait encore deux ou trois travaux à programmer pour mettre sa touche personnelle. Elle était heureuse et très impatiente de commencer une nouvelle vie dans la ville qui l'avait vu naître. Puisque son bien aimé époux était mort et qu'ils ne partageraient pas l'heureux évenement à venir à Los Angeles, alors leur enfant naîtrait lui aussi à Détroit. Inclinant la tête vers son ventre encore plat, elle se mit à parler .
"Je veux que cette ville te porte chance, comme ça a été le cas pour moi. Que tu t'y épanouisses et que tu y brilles de milles feux. Tu verras, on sera bien là."

La cheminée n'était pas encore fonctionnelle, et elle n'avait que du café pour se réchauffer, mais auquel elle renoncait, pour la santé du bébé. Par envie de se réchaufer et surtout par gourmandise, elle eu soudain le désir de boire un bon latte. Elle attrapa donc son manteau dans le véstibule et sorti en direction du Starbucks, où ele arriva en quelques minutes.

En arrivant face à la devanture, elle vit qu'elle n'était pas la seule à avoir eue la même idée aujourd'hui. Il y n'y avait pas une longue file d'attente mais le café était bondé de monde. Phil poussa la porte et s'ajouta à la queue. Certains lisaient leur journaux, d'autres discutaient et leurs voix couvraient toute la salle, tandis que d'autres sétaient connectés au réseau internet. Après avoir passé commandé, elle s'asseya sur un des tabourets du petit bar en attendant qu'on lui apporte son latte bien chaud, accompagnie d'un brownie. Elle entendis deux serveuses qui discutaient. La première s'enquérit des nouvelles du fils de la deuxième qui lui répondit, les yeux souriants "Si tu le voyais ! Il a tellement d'énergie, un vrai casse-cou". Phil, s'attarda un peu plus sur celle qui venait de répondre, et l'observait, avec milles questions qui lui traversaient l'esprit ; sur la vie de maman, l'éducation, comment aimer son enfant comme si on était 2, et puis comment les autres vivaient tout ça. La jeune femme en question vient justement lui apporter sa commande, en souriant. Alors qu'elle s'apprétait à retourner à ses tâches, Phil l'interpela. "Excusez-moi. Je vous ai entendu parlé de votre fils. Quel âge à t'il ?"
Elle vit que la serveuse était assez surprise par sa question, alors elle reprit : "Pardonnez-moi pour mon indiscrétion mais voyez vous, je... heu... en fait, je m'intéresse à la maternité et je vous ai trouvé si heureuse quand vous avez parlé de votre enfant, que ça m'a touché"








Dernière édition par A. Philadelphia Lindley le Ven 7 Déc 2012 - 14:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
Invité




MessageSujet: Re: {Destiny & philadelphia} Parce qu'on a tous peur d'être les pires parents au monde Lun 3 Déc 2012 - 17:10




Parce qu'on a tous peur d'être les pires parents au monde
FT. Philadelphia
Encore une nouvelle journée qui s'annonçait pour Destiny. Se lever péniblement après une nuit à avoir pris son fils dans ses bras, s'habiller, marcher jusqu'au boulot, pourtant pas si loin, et ça, tous les matins. Mais c'était la routine. Destiny déposait Frédérick à la crèche près du Starbucks où elle travaillait et se rendit au travail.

Justine, la patronne, se contenta de lui adresser un signe de la main en servant un client lorsque Destiny poussa la porte pour entrer dans le café. Elle s'arrêta, leva les yeux au ciel en regardant les vieils hommes s'entasser dans la file de la caisse où elle prendrait son chiffre de travail. Elle soupira puis se remis à marcher en direction de la Salle des Employés. C'était une petite pièce où trônait un frigo, une petite table entourée de chaises et des casiers minuscules où son manteau avait peine à entrer. Mais voilà, par ce froid de Décembre, il fallait bien en mettre un manteau. Elle revêtit son uniforme en vitesse et alla se poster derrière sa caisse habituelle, la numéro 2.

Elle ne cessait de penser à son fils qui était probablement là, à jouer avec des figurines en plastique et qui ne se souçiait de rien. Mais comment Destiny a pu en arriver là ? Pourquoi elle était restée si longtemps avec ce crétin qui l'avait violée ? On ne peut pas rabattre la faute sur les cieux, c'était bel et bien sa faute. Pensant à ses idées noires, Destiny s'efforcait de garder le sourire et de rire aux mêmes blagues des clients quelle entendait chaque jour. Un frisson l'envahit lorsque la porte avant du café s'ouvrit à la volée, engouffrant un courant d'air dans la bâtisse. Elle n'émit aucun commentaire et se mit à parler avec la patronne.
'' Si tu le voyais, un vrai casse-cou ! C'est une véritable comédie. ''.

Justine lui désigna une table où siègait une jeune femme, visiblement prête à commander. Destiny s'approcha et saisi son calepin lorsque la jeune femme lui lança une question qui paraissait, plutôt indiscrète.
''Excusez-moi ... Je vous ai entendue parler de votre fils. Quel âge a-t-il ?''
Rarement un client ne c'était intéressé à sa vie personnelle. Elle écarquilla les yeux mais lui répondit.
''Il vient d'avoir 2 ans.''
"Pardonnez-moi pour mon indiscrétion mais voyez vous, je... heu... en fait, je m'intéresse à la maternité et je vous ai trouvé si heureuse quand vous avez parlé de votre enfant, que ça m'a touché"
''Aucun problème, rassurez vous.''
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas


avatar

WELCOME TO DETROIT
A. Philadelphia Lindley

AGE : 27
NOMBRE DE CONTACTS : 111
ANNIVERSAIRE : 10/03/1991
EN VILLE DEPUIS LE : 01/12/2012
AVATAR : Odette Annable




MessageSujet: Re: {Destiny & philadelphia} Parce qu'on a tous peur d'être les pires parents au monde Lun 3 Déc 2012 - 22:55










Parce qu'on a tous peur d'être les pires parents au monde
with Destiny and Philadelphia


''Il vient d'avoir 2 ans.'' lui répondit la serveuse, sans aucune protestations, sans même poser de question. De toute évidence, Phil était tombée sur une jeune femme plutôt aimable et patiente. Elle se mis aussitôt, que ce devait une mère douce et très à l'écoute des besoins de son fils. Tout ce que notre veuve se mis à penser fut confirmé lorsque son interlocutrice lui assura qu'elle n'était pas gênée par la curiosité de sa cliente.

Philadelphia poursuivit donc, se laissant même à lui confier l'heureuse nouvelle qu'elle n'avait pas encore annoncé à ses parents, et encore moins aux parents proches de feu, Wilfried Lindley. "Je peux vous le dire à vous, vous êtes mère. J'ai récemment appris que je vais avoir un bébé". Sans même s'en rendre compte, elle avait machinalement sourit et posa sa main droite sur le bas de son ventre. Cette mère de famille ne comprendrait sûrement pas pourquoi cette personne qu'elle ne connaissait ni d'ève ni d'adam, se mettait à lui raconter sa vie. Les gens qui savent, un tant soit peu, quel est le caractère de Phil, ne serait pas du tout surpris par son agissement. La future mère était plutôt du genre imprevisible, sans retenue ni interdits. Enfin, pas tout à fait non plus, elle n'alait pas de mettre à exterminer à coup de hache tout ce qui croiserez son chemin, sous prétexte qu'elle fait ce qui lui plait. A cet instant précis, elle s'était permise d'aborder la jeune femme, juste parce que comme elle, elle avait porté une vie en elle et qu'elle avait le bonheur de le voir grandir. Il faut aussi savoir que, même si Philadelphia est une fille qui ne s'angoisse presque jamais et qu'elle détèste se prendre la tête pour quoi que ce soit, dès qu'elle avait appris qu'elle donnerait la vie à un petit être ; elle avait enfreint ces propres règles. Elle s'inquiétait de son futur et de sa capacité à étre mère. Que ce soit claire, elle s'aimait et s'acceptait tel qu'elle était, car elle ne voudrait pour rien au monde être différente. Mais pour son fils ? Ne devrait-elle pas se remettre en question ?

Fixant ses yeux noisettes dans celle qui lui faisait face, elle la regardait intensément et s'adressa de nouveau à elle, comme si elle avait toutes les solutions "Je m'appelles Philadelphia. Et vous ? Ecoutez, avec l'expérience que vous avez, vous pourriez peut être me dire si vous pensez que tout le monde peut faire un bon parent, malgé ses défauts. Je ne vous ai pas vu à l'action, mais vous paraissez être quelqu'un de bien et je sens que vous aimez votre petit garçon. Je sais que vous êtes pas psychologue, et je parle plus que je ne le devrais, mais vous aussi, vous avez dû vous en poser des questions, n'est-ce pas ?" . Elle l'inonda de paroles, mais elle avait tellement de choses à apprendre et d'inquiétudes à apaiser.








Dernière édition par A. Philadelphia Lindley le Ven 7 Déc 2012 - 14:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
Invité




MessageSujet: Re: {Destiny & philadelphia} Parce qu'on a tous peur d'être les pires parents au monde Mar 4 Déc 2012 - 18:37




Parce que on a tous peur d'être les pires parents
Ft. Philadelphia
Destiny se posait quelques questions à propos de cette cliente. Non seulement sa question était quelques peu indiscrète, mais elle ne c'était pas gênée pour continuer à parler. La jeune femme l'écouta d'une oreille attentive, l'observant.
''Je peux vous le dire, à vous, vous êtes mère. J'ai récemment appris que je vais avoir un bébé.''
'' Félicitations ! Vous allez voir, c'est une expérience magique. ''
Surprise par cette confidence, Destiny écarquilla à nouveau les yeux. Tant qu'à la jeune femme, elle porta une main à son ventre en souriant. C'était sûrement l'attitude qu'aurait eu Destiny si Frédérick aurait été bel et bien désiré. Mais ce n'était pas la réaction la plus fréquente lorsqu'une jeune femme héritait d'un enfant à la suite d'un viol. Cependant, personne ne pouvait en vouloir à Destiny, ce n'était pas son choix. Elle n'aurait jamais voulu avoir un enfant dans ces conditions, c'est tout naturel. Elle continua d'observer la future mère et oublia pratiquement que celle-ci la voyait la fixer ainsi.
'' Je m'appelle Philadelphia. Et vous ? Écoutez, avec l'expérience que vous avez,vous pourriez peut-être me dire si vous pensez que tout le monde peut faire un bon parent, malgé ses défauts. Je ne vous ai pas vu à l'action, mais vous paraissez être quelqu'un de bien et je sens que vous aimez votre petit garçon. Je sais que vous êtes pas psychologue, et je parle plus que je ne le devrais, mais vous aussi, vous avez dû vous en poser des questions, n'est-ce pas ? ''
'' Je ne me considère pas comme une déesse de la maternité mais je crois que je suis une bonne mère. En tant que bonne mère, je peux vous confirmer que je me suis posé beaucoup, mais alors beaucoup de questions. On peut être un merveilleux parent et avoir des défauts. Personne n'est parfait ... Et puis, pour un enfant, ce ne sont pas les défauts de ses parents qui lui importe. Il se fie à l'amour qu'il reçoit et vous en donne tout autant, sinon même plus. C'est ça qui compte vraiment. ''
Un cours instant, Destiny avait réfléchit. Il fallait bien peser ses mots car une femme enceinte ne prendrait sûrement pas les mots de la même manière que si elle était dans son état normal. Après tout, les hormones sont très instables lors d'une grossesse. Elle regarda le ventre de la jeune femme puis s'assit à sa table, persuadée quelles pourraient discuter plutôt longtemps.
'' Sinon, Philadelphia, avez-vous songé à un prénom ? ''
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas



WELCOME TO DETROIT
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {Destiny & philadelphia} Parce qu'on a tous peur d'être les pires parents au monde

Revenir en haut Aller en bas
 

{Destiny & philadelphia} Parce qu'on a tous peur d'être les pires parents au monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Goal ! Parce qu'on a tous le meme but !
» Zeke Tyler, parce qu'on a tous besoin un jour d'un second départ
» Parce qu'on cherche tous à s'améliorer
» Parce qu'on a tous vu Jurassic Park | Pv Sphinx
» JE CONFESSE ▲ parce qu'on a tous quelque chose à confesser.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M NOT PERFECT :: ϟ Starbucks Coffee-