AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Non, ce n'est pas une urgence (stiles)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

WELCOME TO DETROIT
Heaven E. Jacobson

AGE : 28
NOMBRE DE CONTACTS : 75
ANNIVERSAIRE : 08/10/1989
EN VILLE DEPUIS LE : 07/10/2012
AVATAR : Nina Dobrev (liloo 59)




MessageSujet: Non, ce n'est pas une urgence (stiles) Lun 26 Nov 2012 - 12:19


Stiles & Heaven
P
our une fois, je n'étais pas à l'hôpital après une tentative de suicide, ça changeait un peu. Non j'étais là pour des examens médicales. Ma santé était primordiale pour les médecins de l'hôpital et ils voulaient me voir souvent. De plus, je suis allée voir mon psy avec qui j'ai discuté pendant une bonne demi heur où j'ai pu parler de mes expériences vécues par le passé avec mon père ainsi que de ce que j'ai vécue à LA. J'étais gavée d'aller voir le psy mais j'avais des visites obligatoires alors j'y allais. Et a la place de laisser du vide, je parlais. Au moins, ça m'aidait et il était relativement cool. Je finis par partir chez le médecin. Je discutais avec lui et il finit par partir, me laissant ainsi aux mains de son personnel soignant. C'est là que je vis Stiles. je lui souris

    «Hey comment vas tu ? »


Lui demande je en souriant montrant bien que je n'étais pas là en mode dépressive suicidaire. J'avais fini ma visite et je devais faire des contrôles habituelles anti dopages etc etc ... j'avais de sacrés chances puisque dans mes tests HIV je n'avais rien. J'étais réellement une prostituée enfin ex ... relativement chanceuse sur ce point. J'espérais que les tests étaient bons, même si je ne fumais plus et que je ne prenais rien, ça me faisait toujours autant flippait et si j'avais des résultats positifs, je devrais me retrouver à entrer dans un centre de cure de désintox et j'ai pas vraiment envie d'y aller. Non là mon soucis c'est mes pulsions de mort et je devais tout faire pour arrêter ça. Me battre. Parfois, c'était fatiguant et je chutais, mais parfois j'avais la force de me battre. Mon frère était là ainsi que quelques rares amis qui, même s'ils ne peuvent rien savoir, sont là pour m'aider et ça ... je trouve ça chou. Stiles était là pour moi. Il ne me connaissait pas. Et franchement ? ça me changeait de mes anciennes fréquentations

    « Alors dis moi tout ... j'ai pas envie d'être dans un centre. Je suis cleen normalement mais j'flippe toujours autant. »


Je souris. Les médecins savent peu de choses, juste l'essentiel comme le fait que j'étais une ancienne droguée. Le fond et la forme ils n'en savent rien. Les pourquoi du comment non plus. Pas même Stiles

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO DETROIT
Stiles C. Kellers

AGE : 27
NOMBRE DE CONTACTS : 217
ANNIVERSAIRE : 15/10/1990
EN VILLE DEPUIS LE : 21/07/2012
AVATAR : Jake Gyllenhaal




MessageSujet: Re: Non, ce n'est pas une urgence (stiles) Ven 28 Déc 2012 - 17:58

Le canevas. Le suivre se révélait plutôt simple en réalité. Quand on commence à prendre des habitudes, il est toujours, il est vrai, plus difficile de s'en détacher. Il est aussi parfois dur de les prendre, sauf quand elles se révèlent naturelles. Les choses avaient changé mais ce canevas. Le voilà au contraire renforcé. C'était mieux ainsi. Ne plus y penser. Suivre le fil. Faire les choses comme il fallait. Au moins celle-ci. Une réputation précédait désormais mais seulement pour le personnel. Les autres l'ignoraient. C'étaient les autres qu'il voyait en premier, ceux avec qui finalement il passait le plus de temps. La plupart ignorait toute l'histoire. C'était presque un soulagement. Nul besoin de laisser ses propres ennuis suppléaient aux leurs qui étaient alors la priorité absolue.
Stiles poursuivait donc cette même tournée. Les services que l'on ne voulait pas. Il les prenait. Il ne faisait pas de distinctions. Il n'avait pas le droit d'en faire et il devrait pas y en avoir. Que l'on parle de pseudo-conscience professionnelle après ça. Il était loin d'être irréprochable mais il avait dans ses objectifs de l'être. C'était quelque chose. Il prenait alors parfois certains postes qui n'étaient pas les siens. Les compétences, il les avait. On avait juste refusé de les lui reconnaître. Parce qu'il était ressortissant, parce que son diplôme n'était pas dans les normes américaines. Pour ce que ça changeait. Il prit en main ses dossiers et commença à faire le tour. Les chambres étaient faites, il ne restait plus que le dernier service. Il arrivait parfois que des habitués fassent leurs apparitions. Il se souvenait généralement très bien d'eux. L'infirmière en chef l'envoya vers l'une d'entre elles justement. Le sourire sincère qu'il adressa alors toujours à ces même patients était présent sur ses lèvres.

- Mieux que la dernière fois. Et toi ?

Il tutoyait rarement ses patients sauf quand l'occasion se présentait. Quand on les voyait souvent, cela rendait les choses bien plus aisées. Stiles connaissait finalement peu l'histoire de la jeune femme mais il n'avait pas besoin de roman. Après tout, la sienne était sous clé, du moins une bonne partie. Il commença par vérifier les données avant de jeter un œil aux résultats. Il n'était pas médecin mais il avait pris l'habitude de les lire pour eux depuis quelques temps déjà. Restriction du personnel oblige. Il sourit et releva la tête vers la jeune femme.

- On flippe toujours dans ces cas-là. Même quand on sait qu'on ne craint rien. L'habitude sans doute. Aucune raison de flipper ici en tout cas. Je ne trouve rien à redire.



" My great thought in living is him. If all else perished, and he remained, I should still continue to be; and if all else remained, and he were annihilated, the universe would turn to a mighty stranger: I should not seem a part of it."
E. Brontë



Thanks for the hope:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hungrylikethewolf.forumactif.com/


avatar

WELCOME TO DETROIT
Heaven E. Jacobson

AGE : 28
NOMBRE DE CONTACTS : 75
ANNIVERSAIRE : 08/10/1989
EN VILLE DEPUIS LE : 07/10/2012
AVATAR : Nina Dobrev (liloo 59)




MessageSujet: Re: Non, ce n'est pas une urgence (stiles) Dim 13 Jan 2013 - 14:00


Stiles & Heaven
J'
avais peur. C'était ça. J'étais cleen depuis mon arrivée, mais j'avais peur de choper d'autres merdes, comme des MST, le SIDA ou encore d'autres maladies qui craignent, une drogue que j'aurais pu prendre sans faire attention. La vie que je menais aujourd'hui était totalement différente de celle d'avant. Je voulais donc savoir si, après mes exam de prise de sang, tout était normal. j'allais donc voir Stiles, un aide soignant. Bon il n'était pas médecin, mais j'avais confiance en lui. Peut être parce qu'il avait une mine trop mignonne ... non correction : il était sexy. Je marchais donc vers son bureau et on m'y fit entrer. je m'assois face à lui quelque peu stressée

    « Euh ... Ouais on va dire que ça va bien que j'ai "rechuté" ... »


Dis je en faisant des guillemets avec mes doigts. En parlant de rechute, je parlais de tentative de suicide. Je soupire, baissant ma tête penaude, attendant le verdict et apparemment, il n'y avait rien d'anormal. Ouf au moins une bonne nouvelle. je soupire de soulagement, essuyant mes mains moites sur mon jean. j'étais vraiment soulagée. Mon passé était définitivement derrière moi, même s'il y avait quelques échos sur quelques gestes que je faisais malgré moi. je regardais l'homme en face de moi, me mettant correctement sur la chaise, je regardais les résultats avec rapidité, j'y connaissais rien avec tous ces chiffres mais à croire que ça pouvait rassurer les gens. Je regarde ensuite Stiles

    « J'espère que ... ça va s'arrêter. J'essaye. C'est plus dur que la drogue ou toutes ces merdes que j'ai pris. je pensais vraiment pas que ... ce genre de pulsions ... pouvaient avoir facilement le dessus »


Ma vie était certainement devenue trop difficile, alors j'étais là, à me battre contre mon propre corps, un peu pour l'accepter désormais tel qu'il est : meurtri et faible. je me le refuse. C'est une évidence. Je ne savais plus trop quoi faire. Je soupire, baissant ma tête est ce qu'un jour j'arrieverais à aller de l'avant ? ça je n'en savais rien

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO DETROIT
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Non, ce n'est pas une urgence (stiles)

Revenir en haut Aller en bas
 

Non, ce n'est pas une urgence (stiles)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Come Back [PV Derek & Stiles & Scott]
» You're all I need [PV Derek & Stiles]
» Un symbole et des révélations, ça gaz Derek? [PV: Dédé et Stiles]
» Stiles Stilinski - I'm no Hero
» FIND ME - Pris en otage - Stiles, et les autres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M NOT PERFECT :: Ϟ Hôpital-